Publicité

Diabète de type 2 : quelle contraception choisir ?

Il est très important que les femmes touchées par un diabète de type 1 ou de type 2 aient une méthode de contraception. En cause ? Un diabète déséquilibré et/ou la prise de médicaments incompatibles avec la grossesse peuvent avoir de graves conséquences sur le développement du fœtus et le bon déroulement de la grossesse.

On distingue deux types de pilules contraceptives : les pilules œstroprogestatives et les pilules microprogestatives. Une pilule œstroprogestative peut être prescrite à une femme atteinte d’un diabète de type 2, mais il existe de nombreuses contre-indications. Il est nécessaire de vérifier que la femme n’a pas d’atteintes du diabète au niveau des yeux, des reins et du cœur. Le diabète doit également être bien équilibré et la patiente ne doit pas présenter de pathologies ou des facteurs de risques cardiovasculaires (cholestérol, hypertension artérielle…) fumer ou avoir un diabète considéré comme "ancien" (plus de dix ans). "En pratique, cela ne concerne pas beaucoup de femmes. Le diabète de type 2 atteint rarement des femmes âgées de 20-25 ans. Il apparaît aux alentours de 35-40 ans. À partir de cet âge, la pilule n’est plus prescrite aussi facilement", précise la Docteure Emmanuelle Lecornet-Sokol, endocrinologue et présidente de la Fédération nationale des endocrinologues libéraux (FENAREDIAM).

Quant à la pilule microprogestative, elle est prescrite chez les patientes présentant un diabète de type 2 présentant des facteurs de risque. Cette méthode de contraception (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite