Publicité

Disparition d’Émile, 2 ans : du nouveau dans l’enquête, la maison de ses grands-parents perquisitionnée

Capture d'écran TF1

Toutes les hypothèses sont analysées dans la disparition d'Émile, 2 ans, au Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence). Mardi 7 novembre 2023, les gendarmes de la section de recherche de Marseille ont procédé à une série de perquisitions "dans un rayon de plusieurs kilomètres" autour de cette commune isolée en altitude, presque quatre mois jour pour jour après la disparition de l'enfant, selon Le Parisien. Parmi les lieux et véhicules fouillés figure la maison des grands-parents du petit garçon. Le couple avait perdu sa trace alors qu'il se trouvait dans le jardin. "Il était logique de la perquisitionner également", a révélé une source proche de l'enquête à nos confrères de BFMTV. Pour rappel, le petit Émile était arrivé chez ses grands-parents maternels la veille de sa disparition, le 7 juillet 2023, dans le cadre des vacances scolaires d'été. De son côté, sa mère Marie S. est toujours restée discrète, ainsi que son mari Colomban S., également père de sa petite fille Alaïs. Élevée dans la foi catholique et aînée d'une fratrie de dix enfants, elle n'a pris que rarement la parole afin de demander du soutien et des prières, toujours avec l'espoir de retrouver son fils.

Marie et Colomban S., les parents du petit Émile, ont encore du mal à parler de la journée où leur fils a échappé à la vigilance de ses grands-parents, alors qu'ils préparaient la voiture pour une sortie. Sa mère affirmait avoir pourtant toujours "espoir de retrouver un jour" son enfant, contrairement à son père qui serait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite