Publicité
Les produits présentés dans cet article Yahoo sont sélectionnés par nos rédacteurs Shopping. Nous percevrons une commission sur les achats effectués via les liens de l'article. Le prix et la disponibilité des produits sont susceptibles d'évoluer.

Cette doudoune sans manche Superdry sera parfaite pour la mi-saison (et elle est en promotion)

On a trouvé LA veste idéale pour cette fin d'hiver et le printemps à venir. Cette doudoune sans manche hyper stylée est en promotion sur Superdry.

La doudoune sans manches Vintage Mountain passe en promotion sur Superdry. (Photo : Superdry)
La doudoune sans manches Vintage Mountain passe en promotion sur Superdry. (Photo : Superdry)

Avec les températures du moment, qui varient de 0 à 18°C pour certaines régions, il est parfois difficile de s'habiller en milieu de journée. Pour rester au chaud, mais pas trop, on a trouvé le combo idéal : la doudoune Vintage Mountain de Superdry. Ce manteau sans manche sera la pièce maîtresse de toutes les garde-robes jusqu'à la fin du printemps.

On aime son esprit cozy et aventurier. Mais aussi son élégance, pour ceux qui préfèrent la porter avec une chemise. Cette doudoune sans manche est ni trop serrée, ni trop ample. Alors on choisit sa taille habituelle ! Elle est disponible du S au L, en trois coloris différents.

Doudoune sans manche Vintage Mountain 83,99€ au lieu de 119,99€ sur SuperDry

Doudoune sans manche Superdry
Doudoune sans manche Superdry

Shopper sur Superdry

La doudoune Vintage Mountain est rembourrée, pour se tenir au chaud en mi-saison. Elle possède une fermeture à boutons-pression et deux poches. L'écusson signature Superdry se retrouve en bas de l'une d'elles. En vert olive, noir ou orange... à chacun son style !

Doudoune Superdry
Doudoune Superdry

Cette veste est dotée d'un garnissage 100% recyclé. Chaque veste contient jusqu'à 20 bouteilles recyclées, initiative permettant d'éviter la mise en décharge de ces bouteilles ou la pollution de nos océans. Et ça, on adore !

Lire aussi :

VIDEO - Selon Ashley Graham, les créateurs refusent toujours la diversité corporelle