Dysménorrhée : définition, causes, diagnostic, symptômes, traitement

Comment savoir si l’on souffre de dysménorrhées ? Et comment agir ? Réponses.

La dysménorrhée désigne les menstruations douloureuses, ou bien une douleur qui apparaît avant ou après les règles. La dysménorrhée touche une femme sur deux, et la dysménorrhée sévère touche une femme sur quatre.

On distingue les dysménorrhées selon deux types :

Dans le cas d’une dysménorrhée primaire, l’utérus se contracte de façon intense sous la sécrétion anormalement élevée de prostaglandines, et il est peu vascularisé, ce qui provoque un manque d’oxygène dans le muscle utérin.

Pour les dysménorrhées secondaires, il faut en général chercher une cause différente, comme une endométriose ou une adénomyose. Mais cela peut aussi être causé par des infections génitales chroniques (métrites, salpingites, etc.), un dispositif intra-utérin (DIU ou stérilet) au cuivre, des lésions ovariennes, des lésions tubaires, ou encore un fibrome en nécrobiose.

Il s’agit de deux maladies gynécologiques chroniques.

Dans un cas d’endométriose, de la muqueuse utérine (de l’endomètre) se développe, au moment de chaque cycle menstruel, en dehors de l’utérus. Ces lésions peuvent se situer au niveau de l’appareil reproducteur : sur le muscle utérin, sur l’ovaire, sur le péritoine pelvien, mais également en dehors : sur la vessie, sur la cloison recto-vaginale, etc. Cela occasionne des douleurs pendant les règles, pendant les rapports sexuels, mais aussi en dehors. Cette maladie touche environ 10 % des femmes en âge de procréer, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles