Qui est Ekaterini Sakellaropoulou, la première femme élue présidente en Grèce ?

Margot Ruyter

La magistrate et présidente du Conseil d’État Ekaterini Sakellaropoulou est devenue mercredi 22 janvier la première femme présidente de la Grèce.

C’est une première. Élue avec 261 voix sur 300, Ekaterini Sakellaropoulou a convaincu dès le premier tour du scrutin les députés de la Vouli (le Parlement grec). Une victoire annoncée par le président du Parlement grec Costas Tassoulas : « Ekaterini Sakellaropoulou est élue Présidente de la République ». C’est donc la première fois qu’une femme devient présidente de la Grèce. La dirigeante de 63 ans prendra donc ses nouvelles fonctions le 13 mars, date de fin de mandat de son prédecesseur, le conservateur Prokopis Pavlopoulos.

Qui est Ekaterini Sakellaropoulos ? Née à Thessalonique, elle a fait des études de droit en Grèce avant d’être diplômée de droit constitutionnel et de droit de l’environnement à l’université de la Sorbonne à Paris, rapporte « L’Express ». Francophone, elle maîtrise également l'anglais. Elle a ensuite exercé en tant que juge avant d’être la première femme à devenir présidente du Conseil d’État en 2018. Divorcée, elle est la mère d’un enfant.

Engagée en faveur de la protection de l’environnement depuis de nombreuses années, Ekaterini Sakellaropoulou préside la Société hellénique pour le droit de l’environnement depuis 2015. Elle avait rappelé les difficultés que rencontre le pays entre « crise financière, changement climatique [et] mouvements migratoires », à l’origine d’une « crise humanitaire » dans « The Independent ».

Des positions progressistes

La nouvelle cheffe...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi