Elisabeth Moreno : la fille de l'ancienne ministre entendue dans une affaire de trafic de cocaïne

C'est une affaire qui tombe au mauvais moment. Dimanche 12 juin et dimanche 19 juin 2022 auront lieu les élections législatives. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ces dernières font vivement parler. Il faut dire que les rebondissements sont pour le moins nombreux, donnant parfois lieu à des situations on ne peut plus loufoques. Et ce n'est pas Jean-Luc Duret qui dira le contraire. Le candidat La République En Marche de la 5e circonscription de la Meuse a dévoilé une étonnante photo sur son compte Facebook jeudi 2 juin 2022 et a demandé aux électeurs de ne pas voter pour lui : "Je vous demande de ne pas voter pour moi. Je vous l’accorde, c’est un peu compliqué !" a-t-il écrit.

Une demande étonnante qu'il a justifiée par le fait que les conditions pour qu'il puisse représenter officiellement la majorité présidentielle "n'ont pas été réunies" et que "les délais administratifs pour retirer [ma] candidature étaient dépassés". Mais si les élections législatives font également parler d'elle en cette fin de semaine, c'est pour une tout autre raison. Jeudi 2 juin 2022, le journal Le Parisien a révélé un secret de famille concernant Elisabeth Moreno, l'ancienne ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes de la diversité et de l’égalité des chances, entre juillet 2020 et mai 2022.

Alors qu'elle est candidate pour la 9e circonscription des Français à l'étranger, Elisabeth Moreno doit faire face à un souci personnel assez embarrassant. Sa fille, Anaïs S. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles