Elise Lucet : comment elle protège sa fille Rose de sa notoriété

·6 min de lecture
French television journalist Elise Lucet poses during a photo session in Paris on October 13, 2017. (Photo by JOEL SAGET / AFP) (Photo credit should read JOEL SAGET/AFP via Getty Images) (JOEL SAGET via Getty Images)

Ce mardi 1er mars 2022, "Cash Investigation" est de retour sur France 2 pour un nouveau numéro explosif sur le scandale qui éclabousse les Ehpad privés de France. Aux commandes du magazine, on retrouve Elise Lucet, figure emblématique de la chaine. Et si la journaliste brille sur le petit écran, en coulisses, c’est au côté de sa fille Rose qu’elle forme un duo de choc, formé en dépit des drames d’une vie.

Depuis plusieurs années maintenant, Elise Lucet a abandonné son rôle de présentatrice du JT de 13h de France 2 pour ce qu’elle a toujours voulu faire : de l’enquête. Avec "Cash Investigation", la journaliste a imposé son style incisif à grand renfort de questions tranchantes, faisant d’elle l’une des personnalités françaises les plus populaires. Engagée et déterminée, Elise Lucet l’est tout autant dans sa vie de femme et de maman.

Vidéo. Elise Lucet "en larmes" : cette humiliation qui la hante encore

"Je ne suis pas la mère parfaite"

C’est en février 2007 qu’Elise Lucet est devenue maman pour la première fois, en donnant naissance à une petite fille baptisée Rose, fruit de ses amours avec l’antiquaire Martin Bourgeois, tragiquement décédé en 2011. Un véritable drame pour la journaliste et sa fille qui ont dû se construire à deux. Et si Elise Lucet se jette à corps perdu dans sa carrière, virevoltant d’enquêtes explosives aux révélations chocs à la télé, elle n’a jamais perdu de vue son équilibre personnel, rendu possible grâce à son rôle de maman auprès de Rose. "Je pense que j'ai quand même été extrêmement présente avec ma fille. Je n'ai jamais raté un seul coucher. Je n'ai jamais raté ce moment du dîner, du coucher, ce moment où l'on raconte la petite histoire et je ne le rate toujours pas aujourd'hui même si elle est grande ! Je lui demande comment s'est passée sa journée, ce qu'il s'est passé au collège. Je connais le nom de ses copains, le nom de ses profs" confiait-elle en 2021 dans le podcast de Télé-Loisirs, Femmes de télé.

Pour autant, Elise Lucet le reconnait : être maman solo et composer avec un métier aussi prenant que le sien n’est pas chose aisée. "Bien sûr, je ne suis pas la mère parfaite" a-t-elle déclaré à ce sujet, expliquant que sa petite Rose lui avait déjà fait quelques réflexions par le passé : "Elle a déjà pu me dire : ‘Maman, il y a des femmes qui ne travaillent pas et qui s’occupent de leurs enfants à plein temps’." Mais loin de la culpabilité que la société fait souvent peser injustement sur les épaules des mamans qui travaillent, Elise Lucet persiste et signe : "Moi, je ne suis pas cette femme-là ! Si j’étais à la maison, je pense que je serai insupportable !"

Femme et maman discrète et protectrice

De rares confidences de la part de la journaliste qui est régulièrement attaquée par ses détracteurs. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles elle cultive une discrétion sans pareille lorsqu’il s’agit de son cocon intime : "J'ai toujours été discrète sur ma vie. J'ai trouvé scandaleux qu'on me photographie dans des moments difficiles. Je n'ai jamais posé avec mon mari ou ma fille. Je continue sur la même ligne. Je suis la maman heureuse d'une petite fille de 9 ans et demi, que j'essaie d'élever le mieux possible, comme des millions de mamans. J'ai le devoir d'être une bonne journaliste, pas celui de partager ma vie privée avec tout le monde" déclarait-elle dans les colonnes de Télé 7 jours en 2016.

C’est pourquoi, depuis le succès de "Cash Investigation", Elise Lucet met un point d’honneur à protéger sa fille de sa popularité : "Je ne suis pas très à l’aise avec ma notoriété. J’aime bien quand des téléspectateurs m’accostent dans la rue pour me dire : 'Si vous saviez ce qui est arrivé à ma tante !' ou bien : 'Je travaille dans telle société, vous devriez enquêter'… Mais quand je suis avec ma fille ou des amis et que je dois faire dix selfies de suite, ce n’est pas toujours agréable" déclarait-elle en 2019 dans Télé-Loisirs. Et lorsqu’elle est prise en photo par les badauds, Elise Lucet a une seule et même exigence : "Je demande d’ailleurs systématiquement aux gens de ne pas les poster sur les réseaux sociaux et ils le respectent. Je n’ai pas envie que tout le monde sache où je suis et à quel moment. Je n’aime pas ce ‘tam-tam’ médiatique."

Vidéo. Elise Lucet maman : elle se livre sur son quotidien avec sa fille de 14 ans

Le drame d'une vie

Oui, Elise Lucet a toujours sauvé son intimité du feu des projecteurs, qu’il s’agisse de ses joies ou de ses peines. Il lui a d'ailleurs fallu quelques années avant de se confier, avec mesure et dignité toujours, sur le grand drame de sa vie, la mort de Martin Bourgeois, à qui elle avait dit "oui" en 2006. Il a été emporté par une leucémie, quatre ans seulement après la naissance de leur fille, Rose. Malgré son immense chagrin, Elise Lucet avait, à l’époque, choisi d’assurer la présentation du JT de France 2. "Je tenais vrai­­ment à remer­­cier personnellement tous ceux d’entre vous qui m’ont envoyé un message de soutien. Ça a fait chaud au cœur. J’ai eu le senti­­ment d’avoir une très très grande famille tout à coup" avait-elle adressé aux téléspectateurs. De la disparition brutale de l’homme qu’elle aimait tant, Elise Lucet a tiré une certaine force d’esprit : "Quand on a vécu ce genre de choses, on n'a plus peur de grand-chose. Après, il y a une construction personnelle. Je me sens à nouveau une grande liberté. Peut-être que c'est la maturité, peut-être que je commence à ressembler à moi-même et à n'avoir pas peur de montrer qui je suis", confiait-elle à Gala en 2015.

Elise Lucet n’a jamais cessé de travailler et d’honorer ses engagements. C’est d’ailleurs en partie grâce à sa passion pour le journalisme et l’enquête qu’elle a pu transmettre de jolies valeurs à sa fille Rose : "Elle est tout à fait consciente de ce que j'ai pu lui apporter et notamment cette curiosité des autres, du monde. Quand je la vois aujourd'hui dire bonjour à tout le monde, s'intéresser aux autres quels qu'ils soient, quels que soient leurs milieux sociaux, quels que soient leur couleur de peau, leur boulot, leur parcours, je me dis que j’ai réussi à lui transmettre cette curiosité. C’est peut-être le plus joli cadeau que j’ai pu lui faire." Une complicité mère-fille à toute épreuve.

À lire aussi :

>> "La voix off nous prend pour des abrutis" : Cash Investigation exaspère la Toile avec "son ton" et "sa mise en scène"

>> Cash Investigation : "C'est mon idole", "un régale", les punchlines d'Élise Lucet régalent les internautes

>> Elise Lucet : veuve à 47 ans