Emballage cadeau japonais : comment faire des paquets zéro déchet

Barbara Neyman

Connaissez-vous le Furoshiki ? Kezako ? Un art ancestral japonais qui permet d'envelopper ses petites affaires et réaliser de jolis et délicats emballages cadeaux. On vous dit tout pour comprendre et passer au Furoshiki.

A Noël, les présents délicatement enveloppés dans de jolis paquets cadeaux s'invitent au pied du sapin. Le hic ? Ceux-ci engendrent des déchets supplémentaires une fois ouverts. Alors, si on optait pour un emballage plus green ? Colorée et ludique, la méthode du Furoshiki permet de recycler des chutes de tissus tout en donnant à nos paquets un look surprenant et élégant. Mais avant de s'y mettre, voici quelques points à connaître pour devenir une experte du paquet écolo. Explications.

Furoshiki : l'emballage cadeau japonais c'est quoi ?

Le Furoshiki, technique japonaise traditionnelle de pliage permettant d'envelopper et de transporter ses effets du quotidiens, tire son nom vient de la pièce de tissu carrée utilisée. Sorte de petit balluchon, il sert de nos jours essentiellement à emballer les cadeaux. Plus résistant et réutilisable, ce délicat substitut à nos rouleaux de papier, permet des paquets cadeaux zéro déchet et 100% originaux.

Comment faire des paquets cadeaux à la japonaise ?

 Bouteilles, boîtes, objets allongés ou verticaux, rien ne résiste(ou presque)  au Furoshiki. Emballage simple, avec un ou deux nœuds, à chaque méthode de pliage son nom et sa technique. Alors pour découvrir et s'initier à cet art ancestral, le Ministère de l'Environnement japonais met à disposition un tableau explicatif.

060403-5

© Le Ministère de l'Environnement Le Gouvernement japonais

La toile et les réseaux sociaux regorgent, comme à leur habitude, de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi