Espérance de vie : quelques minutes de sport par semaine suffiraient à vivre plus longtemps

iStock / Zdyma4

Les bienfaits du sport sur la santé physique et mentale ne sont plus à prouver. C’est la raison pour laquelle l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de pratiquer une activité d’endurance d’intensité modérée 150 à 300 minutes ou 75 à 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue chaque semaine.

Que se passe-t-il si l’on fait moins de sport ? De courtes séances d'activité intense auraient tout de même des bénéfices, comme le soulignent des chercheurs de l’université de Sydney (Australie) dans une nouvelle étude parue dans l’European Heart Journal, le journal de la Société européenne de cardiologie. Ils révèlent que quelques minutes de sport intensif chaque semaine ont déjà un impact positif sur l’espérance de vie.

Pour le découvrir, les chercheurs ont suivi près de 72.000 adultes âgés de 65,5 ans en moyenne. Ils se sont intéressés au lien entre la durée ainsi que la fréquence de leurs séances de sport avec la mortalité.

Ils ont constaté que les personnes qui ne pratiquaient pas d’activité physique intense avaient un risque de 4,17% de décès dans les 5 ans. Ce risque était divisé par deux (2,12%) chez les personnes qui faisaient moins de 10 minutes d’activité physique par semaine. Les personnes pratiquant 10 à 30 minutes de sport intensif avaient quant à elles un risque de 1,78% de décès dans les 5 ans. Ce risque était de 1,47% avec 30 à 60 minutes de sport et de 1,10% au-delà de 60 minutes.

Les bénéfices de l’activité physique étaient donc visibles même en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite