Publicité

"Il y a eu des abus" : Hélène de Fougerolles réagit après le discours de Judith Godrèche aux César

Un discours poignant. Vendredi 23 février 2024, lors de la cérémonie des César, Judith Godrèche s'est vu offrir un moment privilégié afin de prononcer un discours puissant au sujet des violences qui se produisent dans le milieu du cinéma. D'abord intimidée, Judith Godrèche, qui a commencé à être actrice alors qu'elle n'était qu'une jeune adolescente, a finalement réussi à aller au bout de sa dénonciation : "C’est compliqué de me retrouver devant vous tous ce soir. Vous êtes si nombreux. Mais, dans le fond, j’imagine qu’il fallait que ça arrive. Nos visages face à face, les yeux dans les yeux. Beaucoup d’entre vous m’ont vue grandir. C’est impressionnant, ça marque. Dans le fond, je n’ai rien connu d’autre que le cinéma".

L'actrice a particulièrement évoqué les accusations qu'elle a rendues publiques au sujet de Benoît Jacquot et Jacques Doillon. Comme l'a rapporté Le Monde le 7 février et Franceinfo le 8 février, l'actrice a porté plainte contre les deux cinéastes pour des faits de viol et d'agression sexuelle sur mineure. "Depuis quelque temps, la parole se délie, l’image de nos pères idéalisés s’écorche, le pouvoir semble presque tanguer, serait-il possible que nous puissions regarder la vérité en face ? Prendre nos responsabilités ? Être les acteurs, les actrices d’un univers qui se remet en question ? Depuis quelque temps, je parle, je parle, mais je ne vous entends pas, ou à peine. Où êtes-vous ? Que dites-vous ?"

Un appel à libérer la parole qu'a entendu Judith Godrèche. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite