Publicité

Un ex-radiologue bordelais écope de 17 ans de prison pour viols et agressions sexuelles

Accusé d’agressions sexuelles par huit de ses patientes, un ex-radiologue bordelais a été condamné à 17 ans de prison lundi 27 février devant la cour d’assises.

Un ex-radiologue septuagénaire a été condamné lundi 27 février à Bordeaux à 17 ans de réclusion criminelle pour des viols et agressions sexuelles sur des patientes. Ce médecin a nié en bloc les accusations portées contre lui, devant la cour d'assises, a-t-on appris auprès de deux avocats.

Le ministère public avait réclamé vendredi 24 février, 15 ans de réclusion à son encontre, pour des faits que ce praticien de Langon (Gironde) avait érigés en « système » et en « mode de vie », selon l'accusation.

Accusé par huit femmes

Bassam el Absi, 71 ans, radié en 2019 de l'Ordre des médecins et désormais retraité, était accusé par huit femmes, d'anciennes patientes mais aussi une secrétaire médicale et une jeune fille âgée de 15 ans à l'époque des faits.

À l'audience, les victimes ont décrit des faits précis, attouchements au niveau des parties intimes ou pénétrations digitales.

Le septuagénaire a fermement tout contesté. Il a expliqué sa façon de travailler, gestes à l'appui, réfuté des actes qu'il aurait commis et invoqué des raisons médicales pour nier avoir été en érection au contact de certaines femmes.

La cour d'assises de la Gironde l'a également condamné à un suivi socio-judiciaire de cinq ans.

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi