Publicité

Exercices de Kegel : comment muscler son périnée à la ménopause ?

Bouffées de chaleur, troubles de l’humeur, sécheresse de la peau et des muqueuses, troubles du sommeil, sont les symptômes les plus fréquents de la ménopause. Caractérisée par l’arrêt du fonctionnement ovarien, et donc des règles, la ménopause survient aux alentours de 50 ans. Les bouleversements hormonaux, notamment la carence en oestrogène, induisent en effet un certain nombre de symptômes. On parle de troubles climatériques, dont l’intensité et la durée sont variables en fonction des femmes.

“La ménopause, conjuguée à l’âge, provoque également un relâchement des tissus et ce qu’on appelle un syndrome génito-urinaire (SGUM), à l’origine de nombreux symptômes : baisse de libido, douleur lors des rapports, inconfort vaginal, sécheresse vaginale.”, explique Anh-Chi Ton. Ces différents symptômes ont un impact considérable sur la vie quotidienne. Il existe des traitements hormonaux en comprimés (Traitement hormonal de la ménopause : THM) mais aussi des crèmes à base d’oestrogènes. Le THM ne s'adresse toutefois pas à toutes les femmes et est notamment contre-indiqué en cas d’antécédents de cancer du sein ou de maladie coronarienne.

En raison de la ménopause, mais aussi en fonction du nombre de grossesses et d’accouchements ou encore des habitudes de vie, le périnée se relâche. “A la ménopause, le périnée, comme le reste du corps, perd physiologiquement en tonicité. Les ligaments et les muscles sont moins élastiques et toniques”, explique la sage-femme. Un périnée moins tonique peut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite