Femme fontaine : tout sur ce phénomène

Définition d'une femme fontaine : de quoi parle-t-on ?

On qualifie une femme de femme fontaine lorsque celle-ci va, lors d’un rapport sexuel, émettre un liquide transparent en quantité suffisamment importante pour être notable.

Notons que certains sexologues font la distinction entre éjaculation féminine, qui serait lié à la “prostate féminine”, et fontainisation, où le liquide émis proviendrait de la vessie. Gardons en tête que le phénomène demeure encore aujourd’hui méconnu et qu’il n’y a pas de consensus clair à ce sujet.

Dans tous les cas, ce phénomène ne doit pas être confondu avec la lubrification vaginale, puisqu’il s’agit alors de sécrétions vaginales (ou cyprine), produites par les glandes de Bartholin et ayant pour but de lubrifier le vagin avant et pendant l’acte sexuel.

A tort encore, le phénomène de femme fontaine est souvent assimilé à une incontinence urinaire, alors même que le liquide expulsé n’est pas de l’urine bien qu’il puisse provenir de la vessie.

En revanche, il est vrai que l’éjaculation féminine, ou fontainisation, survient le plus souvent au moment de l’orgasme, lorsque l’excitation est à son comble.

Que ce phénomène sexuel fascine, excite, soit source de fantasme ou au contraire de gêne ou de dégoût, il existe bel et bien, et sur ce point les spécialistes se rejoignent. Lâcher-prise et connaissance de soi sont les...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles