Foires et salons : nos conseils pour acheter sans se faire avoir

© Thatphichai Yodsri/istockphoto

Des promos affichées au discours bien rôdé des exposants, sur les stands tout est fait pour nous pousser aux achats d’impulsion. Pourtant mieux vaut prendre le temps de la réflexion avant de signer un bon de commande. Car bien souvent, une fois la transaction conclue vous ne pourrez plus changer d’avis.

Un achat effectué sur un stand est ferme et définitif, et n’ouvre droit à aucun délai de rétractation. Même chose si vous signez un bon de commande prévoyant un paiement au comptant à la livraison. Cette règle doit être rappelée par un affichage et par un encadré sur les contrats. Bien sûr, rien n’interdit au professionnel d’accorder à ses clients un temps de réflexion. Auquel cas veillez à ce que cela soit clairement mentionné sur le contrat.

Si vous financez votre achat au moyen d’un crédit "affecté", c'est-à-dire précisément destiné à acquérir le produit ou le service désigné au contrat, vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours. Un formulaire dédié doit d’ailleurs être joint. Il en va de même pour les facilités de type "paiement en trois fois sans frais", dès lors que le montant de vos achats dépasse 200 € ou que l’étalement s’effectue sur plus de trois mois.

En revanche, si vous financez vos dépenses en souscrivant un prêt personnel ou un crédit à la consommation sans affectation auprès de votre banque ou d’un autre établissement de crédit, vous bénéficierez bien d’un droit de rétractation… mais qui ne portera que sur le crédit lui-même. Vos achats resteront eux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite