"Les gens agacés par le féminisme m'agacent", déplore l'humoriste Camille Chamoux

Humoriste et comédienne au coeur de sa propre série "ChamouxLand" sur Canal, Camille Chamoux dénonce le sexisme au sein de la scène standup et défend la sororité entre femmes comiques.

Une idée reçue sur le féminisme qui m'agace ? Ce sont les gens agacés qui m'agacent !

Cette punchline savoureuse, on la doit à Camille Chamoux. Dans les pages de Madame Figaro, l'humoriste et comédienne est revenue sur ses convictions intimes. A l'heure actuelle, on peut découvrir sa dernière création en date, la série satirique Chamouxland, que l'on sent particulièrement autobio.

Sur Canal, cette série explore la banalisation du sexisme dans le milieu du standup, à l'heure où le mouvement #MeToo vient bousculer la scène des humoristes, mais aussi la solidarité entre les femmes comiques. Ou plutôt, la sororité. Comme le définit la chaîne cryptée : "De la vie de couple aux soins palliatifs, des écoles aux Comedy Clubs, Chamouxland est un voyage aux confins du post-moderne, post-féminisme et post-MeToo". Prometteur.

En tout cas, Camille Chamoux n'en démord pas, le féminisme est une lutte nécessaire : "Une quête d'égalité est légitime !".

"Toutes les comédiennes du show ont accepté de me suivre dans cette aventure qu'est Chamouxland. Preuve qu'une solidarité existe", développe encore l'actrice. "J'y ai convié des amies de longue date, comme Audrey Fleurot, Camille Cottin ou Blanche Gardin, mais également des femmes puissantes que je rêvais de rencontrer, comme Nawell Madani". 

"J'avais à cœur de proposer de nouvelles représentations de femmes, car j'ai manqué de modèles à la télévision...

Lire la suite


À lire aussi

"J'ai la nostalgie des vrais mecs !", déplore l'humoriste Jerry Seinfeld (au secours !)
37 % des hommes considèrent le féminisme comme "une menace"
Les filles seraient plus féministes qu'avant... et les mecs plus "tradis" ?