Publicité

"Les gens ont ri" : victime de harcèlement sexuel, Bouli Lanners témoigne

"Les gens ont ri" : victime de harcèlement sexuel, Bouli Lanners témoigne Bouli Lanners -12e Cérémonie des Magritte du Cinéma belge. Belgique, Bruxelles, le 4 mars 2023. © Alain Rolland / Imagebuzz / Bestimage - BestImage, ALAIN ROLLAND/ IMAGEBUZZ/ BESTIMAGE
"Les gens ont ri" : victime de harcèlement sexuel, Bouli Lanners témoigne Bouli Lanners -12e Cérémonie des Magritte du Cinéma belge. Belgique, Bruxelles, le 4 mars 2023. © Alain Rolland / Imagebuzz / Bestimage - BestImage, ALAIN ROLLAND/ IMAGEBUZZ/ BESTIMAGE

"À chaque fois que j'ai commencé à en parler, les gens ont ri parce que j'étais un mec, parce que j'étais gros". Il faut écouter l'acteur et cinéaste Bouli Lanners quand il parle du harcèlement sexuel dont il a été victime.

"J'en ai parlé à l'époque et tout le monde s'est moqué de moi – j'ai été harcelé par une réalisatrice plus âgée que moi". Voilà ce dont témoigne Bouli Lanners. Acteur admirable - Césarisé pour La nuit du 12 - mais aussi cinéaste grandement mésestimé, l'artiste Belge fut victime de harcèlement sexuel.

Il en parle aujourd'hui.

Aujourd'hui seulement ? Non, il en parlait déjà hier. Sans retentissement. Dans les pages de La Libre, il explique : "À chaque fois que j'ai commencé à en parler, les gens ont ri parce que j'étais un mec, parce que j'étais gros et que j'avais bien de la chance d'être là. Donc la parole n'était pas écoutée non plus. Cette réalisatrice avait le pouvoir de. Et c'est celui qui a 'le pouvoir de' qui l'exerce sur l'autre"

C'est déplorable. La parole du comédien s'inscrit dans un mouvement à peine initié : #MeTooGarçons. Il y a peu, un autre acteur libérait la parole : Aurélien Wiik, de la série Munch. "De mes 11 ans à mes 15 ans, j'ai été abusé par mon agent et d'autres gens de son entourage. Je me suis défendu des mains baladeuses. On a essayé de m'enfermer dans des toilettes. J'ai dû me défendre verbalement, physiquement", relate ce dernier.

Témoignages difficiles, sur un sujet tabou : les violences sexuelles dont les hommes, eux aussi, sont victimes. Voilà pourquoi il faut prêter la plus vive attention à Bouli Lanners.

"C'est extrêmement difficile d'en parler"

Lire la suite


À lire aussi

"Clémence, victime de violences conjugales" : ce témoignage qui bouleverse toujours Faustine Bollaert
Sur ARTE : pourquoi on (re)mate ce bijou, avec la grande Ariane Ascaride
A l'Assemblée, Judith Godrèche dénonce "l'impunité des agresseurs" et exige des actes