Publicité

Gérard Depardieu, converti à l'Islam, au bouddhisme et à l'hindouisme, puis baptisé à 70 ans : "Le vrai danger, ce n'est pas la foi"

BERLIN, GERMANY - JANUARY 12: French actor Gerard Depardieu attends the
Gérard Depardieu, converti à l'Islam, au bouddhisme et à l'hindouisme, puis baptisé à 70 ans : "Le vrai danger, ce n'est pas la foi". (Photo by Tristar Media/Getty Images) (Tristar Media via Getty Images)

À l'affiche du film "Astérix et Obélix contre César", ce lundi 13 février 2023, Gérard Depardieu est un homme qui entretient un rapport complexe avec la foi. Au cours de sa vie, il a exploré les différentes religions qui s'offraient à lui, quitte à changer de voie de façon parfois surprenante.

De plus en plus de personnalités évoquent leur rapport à la religion dans les médias. Cela a été le cas de Vianney, d'Hélène Segara, de Djamel Debbouze ou encore d'Alain Chabat. Tous ont baigné dans la religion dès leur enfance, et rares sont les stars françaises qui évoquent ouvertement une conversion religieuse. Gérard Depardieu, lui, ne s'est jamais posé la question du secret autour de ses croyances. L'emblématique comédien, né dans une famille chrétienne mais sans avoir été baptisé, a exploré diverses options tout au long de sa vie, goûtant tour à tour à toutes les grandes religions.

Vidéo. La Minute de Gérard Depardieu

Une pratique de l'Islam qui avait fait grand bruit

Dans sa jeunesse, Gérard Depardieu a suivi des cours de catéchisme, dont il a fini par se faire renvoyer pour indiscipline. Peut-être est-ce la raison qui l'a poussé à se tourner vers d'autres types de religion. Dans les colonnes du Parisien, en 2016, il a accepté de revenir sur son parcours spirituel, et confie notamment : "J'ai été musulman deux ans dans les années 1970." Il faut dire que dès son enfance, il a été proche de la communauté algérienne : "J'ai grandi dans une cité proche de celle où vivaient des Algériens, avec des jeunes qui revenaient de la guerre d'Algérie et qui avaient été traumatisés par les ordres de leurs supérieurs. Je prévenais les Algériens quand il allait y avoir une ratonnade."

Toutefois, son parcours en tant que musulman n'a pas été facile, ainsi qu'il l'a lui-même affirmé : "C'était difficile, les cinq prières quotidiennes de l'islam, l'interdiction de manger de porc", énonçait-il. Cette conversion avait toutefois été longuement réfléchie, et motivée par différents éléments : "Ma jeunesse. La philosophie. La lecture du "Chant du monde", de Jean Giono, de la Bible, des romans de science-fiction, de l'Ancien Testament, du Nouveau Testament, du Coran, du Talmud..." Le tout avec une envie : "J'espère avoir une image libre, celle d'un homme qui respecte les autres hommes et les autres cultures."

Un chemin spirituel à travers les religions

Après deux années chargées de prières, Gérard Depardieu s'est pourtant éloigné de l'Islam, pour une raison très simple : "Je ne parle pas arabe. Mais quand je suis en Arabie Saoudite ou en Algérie, il m'arrive de me rendre dans des moquées. J'y suis très bien", confiait-il au Point. Il n'a toutefois pas renoncé à la religion, explorant d'autres options, et notamment le bouddhisme et l'hindouisme. Curieux de nature, il confiait en 2003 à la chaîne catholique KTO être "en perpétuelle recherche", dans un monde "où il y a beaucoup de bruit et peu de place pour la méditation, la prière." En 2015, dans les colonnes de L'Express, il dénonçait la mauvaise image que pouvait avoir la religion, notamment après les attentats de Charlie Hebdo ou du Bataclan : "Le vrai danger, ce n'est pas la foi, ça n'a jamais été la foi", affirmait-il. "Le vrai danger, c'est quand l'homme se met à interpréter les textes sacrés dans le seul but, pas forcément conscient, de se mettre à la place de Dieu."

En 2020, selon les informations de Valeurs Actuelles confirmées par le journaliste russe Dmitry Smirnov, l'acteur est officiellement devenu chrétien orthodoxe, et a été baptisé à la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski. Pour l'occasion, il a dû prononcer des prières d'exorcisme avant de renoncer à Satan, "à toutes ses œuvres, son culte et son orgueil", en soufflant et crachant sur celui-ci avec "un zèle incontestable" et "des gestes animés et parfois fantasques, inhabituels au sein d'une cérémonie orthodoxe", selon la publication. Le magazine a toutefois précisé que Gérard Depardieu envisageait par la suite se se convertir au judaïsme, "du fait notamment de la proximité entre le judaïsme et l’islam."

Vidéo. "Je préfère éviter le sujet" : Gérard Depardieu mal à l'aise face à une question sur sa citoyenneté russe

À lire aussi :

>> Jamel Debbouze, "Français, musulman, marié à une chrétienne", évoque son rapport à la religion

>> Lorànt Deutsch, "fier d'être catholique" : "Parce que je suis catho, on m'a traité de facho et de réac"

>> Vianney, catholique pratiquant : "La limite, c'est de ne pas essayer de convaincre les gens"