Publicité

Gestes déplacés, mains baladeuses : Ève Gilles, Miss France 2024 nous explique comment elle tente de s'en prémunir

Jeudi 1er février 2024, un mois et demi après l’élection qui a changé sa vie, Ève Gilles a accepté de se confier à Femme Actuelle. Au cours de cet entretien, la Miss France 2024 nous a notamment révélé ses “tips” pour éviter au mieux les gestes déplacés auxquels elle peut être confrontée.

Si on aimerait croire qu’en 2024, le sexisme n’a plus sa place dans la société française, force est de constater que les choses ne changent pas… voire empirent. L’on sait très bien qu’une écrasante majorité de femmes a déjà subi des discriminations liées à leur genre : des inégalités salariales au partage des tâches domestiques, en passant bien sûr par les propos et gestes déplacés… Le sexisme se manifeste partout, dans l’espace public, professionnel ou privé. Et sans surprise, les Miss ne sont pas épargnées par le phénomène, bien au contraire. Que ce soit avant, pendant et même après l’ère MeToo, elles sont nombreuses à avoir dénoncé les mains baladeuses et autres comportements indécents dont elles ont été victimes. Après Tatiana Silva, Marine Lorphelin, ou encore Iris Mittenaere, c’est au tour de la nouvelle Miss France 2024 d’être confrontée à ce fléau. Au cours d’une longue interview accordée à Femme Actuelle, Ève Gilles s’est confiée sur sa façon de gérer les éventuels gestes déplacés.

Comme Indira Ampiot, celle qui lui a cédé la couronne en décembre 2023, la jeune femme de 20 ans a développé quelques techniques. “En général, on est entouré par la société Miss France, donc s’il y a des gestes déplacés, on réagit très vite mais eux réagissent encore plus vite parce qu’ils ont les yeux partout”, a d’abord précisé Ève Gilles, avant de nous parler de ses “petits tips pour éviter d’avoir des mains baladeuses”. Ainsi, quand elle pose pour des photos par exemple, la Miss Nord-Pas-de-Calais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO -Eve Gilles (Miss France 2024), folle soirée avec Vaïmalama Chaves en décolleté XXL et Delphine Wespiser, 100% blonde