Publicité

Le gouvernement veut de nouveau interdire le terme de « steak végétal »

Le gouvernement français a indiqué avoir préparé un nouveau décret visant à interdire l'utilisation de noms comme « steak » ou « grillade » pour désigner des produits à base de protéines végétales, déterminé à imposer cette différenciation.

« Jambon végétal », « saucisse vegan », « steak végétal » ... le gouvernement s’aligne avec les acteurs de la filière animale et estime que ces termes peuvent créer de la « confusion » chez les consommateurs. Ce lundi 4 septembre, le gouvernement français a indiqué avoir préparé un nouveau décret visant à interdire ces termes.

Un premier décret avait été publié en juin 2022, mais ce dernier a été suspendu en référé par le Conseil d'État. La plus haute juridiction administrative, qui n'a pas encore tranché sur le fond du dossier, a saisi en juillet 2023 la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) sur des questions d'interprétation de la réglementation européenne en matière d'étiquetage.

Lire aussi >>  10 burgers végétariens pour limiter son empreinte carbone

Un enjeu de « transparence »

Le ministère de l'Agriculture affirme avoir pris en compte les remarques du Conseil d'État pour préparer un nouveau texte, sans attendre l'aboutissement de la procédure auprès de la CJUE. Il a notamment ajouté deux listes précisant les termes à réserver aux produits animaux ou ne contenant que très peu de protéines végétales, comme faux filet, escalope, andouille ou chorizo.

Le décret ne s'appliquerait pas aux produits « légalement fabriqués ou commercialisés » ailleurs qu'en France. Le gouvernement a notifié le texte fin août à la Commission européenne, qui a des règles très détaillées en termes d'étiquetage. Le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi