Publicité

“Ma plus grosse boulette en cuisine” : Yves Camdeborde devait préparer un plat pour une célébrité, une erreur a tout fait déraper

Vim/ABACA
Vim/ABACA

Yves Camdeborde s’est souvenu d’un épisode rocambolesque qui implique des cuisses de grenouilles et un célèbre soprano. Une erreur lui a donné des sueurs froides.

Yves Camdeborde fait partie des plus grands cuisiniers de l’Hexagone. Cependant, l’erreur est humaine et il arrive aussi aux meilleurs de faire une boulette. Dans une interview accordée à Paris Match, le chef est revenu sur une bourde qui l’a particulièrement marqué.

Un oubli et tout s'enchaîne

Malgré une activité professionnelle teintée de réussite, Yves Camdeborde n’est pas à l’abri des faire des erreurs. Et une l’a particulièrement marqué, c’était il y a une vingtaine d’années. Le chef s’en souvient comme si c’était hier. “Ma plus grosse boulette en tant que cuisinier, je l’ai vécue quand j’étais à l’hôtel Crillon en 2000. Je travaillais sous les ordres de Christian Constant, j’étais son sous-chef de cuisine dans la brigade des ambassadeurs, deux étoiles Michelin. Et on avait une intimité en cuisine particulière avec un journaliste gastronomique Jean-Luc Petitrenaud, qui faisait des émissions quotidiennes au Pavillon Gabriel qui était à 200 mètres du Crillon. Jean-Luc nous avait demandé de préparer un plat spécifique : des œufs brouillés aux cuisses de grenouille parce qu’il recevait un mammouth de la chanson, un soprano allemand Ivan Rebroff. [...] On s’était bien coordonnés tous, trois semaines à l’avance, à 11 heures, on se sera présents avec nos œufs brouillés aux cuisses de grenouille”, déclare-t-il...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

“La vente ne se fait plus” : Adrien Cachot revient sur la grosse déception qu’il a vécue avant de pouvoir enfin ouvrir son nouveau restaurant