Publicité

Harcèlement de rue : une formation pour apprendre à bien réagir si l'on est en témoin

"80% des femmes ont déjà été victime de harcèlement sexuel dans les lieux publics. Quand ça nous arrive ou quand on est témoin d'une situation de ce genre, on ne sait jamais trop comment réagir", indique Chloé Thibaud. C'est pour cela qu'elle s'est rendu à la Cité Audacieuse pour rencontrer Isis, membre de l'association En Avant toute(s) et formatrice Stand Up.

76% de la population a été témoin d’une scène de harcèlement sexuel dans l’espace public. Mais, est-ce que 100% d’entre eux ont réagi ? Non. C'est à partir de ce constat que le programme de formation Stand Up est né, créé par L'Oréal Paris, l'ONG Right to Be et la Fondation des femmes.

Isis Assogbavi est coordinatrice de prévention pour En Avant Toute(s) et formatrice pour Stand Up. Elle explique les raisons qui empêchent les témoins de s'interposer : "On peut avoir peur d'intervenir, on peut se dire 'si j'interviens', ça va empirer. On peut aussi ne pas savoir comment intervenir".

Pour Isis, il est possible d'agir en disant simplement : "Stop, vous arrêtez". Mais également en créant une distraction en demandant son chemin ou en faisant tomber un objet... "L'idée, c'est vraiment d'y aller de manière sûre, de savoir que sa sécurité n'est pas en jeu et que l'on peut intervenir et interrompre cette situation de harcèlement", indique la formatrice. Suite à la formation, 97% des gens se sentent capables de s'interposer.

La formation est accessible gratuitement sur le site standup-international.com et permet de se former en tant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite