Publicité

Harcèlement scolaire : plus d’un élève par classe en est victime, quelles sont les 6 mesures annoncées par le gouvernement ?

Du temps où Gabriel Attal était encore ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, une enquête massive avait été menée entre le 9 et le 15 novembre 2023, auprès de 7,5 millions d’élèves du CE2 à la terminale, afin d’améliorer la connaissance des situations de harcèlement. Nommée ministre de l'Éducation nationale le 8 février, Nicole Belloubet s’est rendue à Reims, au collège Robert Schuman, pour en dévoiler les résultats. L’enquête a ainsi mis en lumière le fait qu'un élève par classe est victime de harcèlement scolaire. Cela concerne 5 % des écoliers du CE2 au CM2, 6 % des collégiens et 4 % des lycéens. Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse précise tout de même que les résultats de l’enquête sont tirés d’un échantillon représentatif de 17.000 questionnaires.

Suite à ce constat alarmant, le gouvernement a annoncé dans un récent communiqué mettre en place “un pilotage renforcé de la politique de lutte contre le harcèlement scolaire à tous les niveaux”. Pour y parvenir, six nouvelles mesures vont être mises en place dans le cadre du plan interministériel contre le harcèlement.

Dans son communiqué, le gouvernement a annoncé six nouvelles mesures du plan interministériel contre le harcèlement. Les voici :

“La peur n’a pas sa place au sein de l’École de la République. Pour que notre école soit toujours un lieu d’épanouissement et de bien-être, nous mettrons en œuvre chacune des mesures du plan interministériel contre le harcèlement scolaire avec un suivi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite