Hausse du prix du gaz et de l’électricité : combien allez-vous payer en plus en 2023 ?

© Getty Images/iStockphoto

La flambée des prix de l’électricité et du gaz sera limitée en 2023. Lors d’une conférence de presse ce mercredi après-midi, la Première ministre Élisabeth Borne a annoncé que le bouclier tarifaire sera maintenu à compter du mois de janvier. Cette fois, le dispositif sera moins généreux puisqu’il plafonnera l’augmentation des prix du gaz et de l’électricité à hauteur de 15 %, contre 4 % en 2022.

Alors que les tarifs du prix du gaz et de l'électricité explosent, le gouvernement s'engage ainsi à limiter le surcoût pour les Français. "Aujourd'hui, sans action du gouvernement, les tarifs pour les ménages seraient multipliés par 2,2 au début de l'année prochaine. Pour éviter ces augmentations qui ne seraient pas soutenables, nous allons prolonger en 2023 le mécanisme du bouclier tarifaire pour tous les ménages, pour les copropriétés, les logements sociaux, et les petites entreprises", a indiqué la cheffe du gouvernement ce 14 septembre. Lors de sa conférence de presse, Élisabeth Borne a également assuré que l'écart ne sera pas reporté sur les factures des consommateurs en 2024 ou plus tard.

Pour soutenir le pouvoir d'achat des ménages les plus modestes, un nouveau chèque énergie de 100 à 200 € selon les revenus sera par ailleurs versé d'ici la fin de l'année. Seuls les foyers dont le revenu fiscal de référence n'excède pas 10.800 € pour une personne seule et 16.200 € pour un couple seront concernés. Il concernera ainsi 12 millions de foyers.

La hausse des prix du gaz et de l'électricité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite