Publicité

Hiver : pelleter la neige, ce geste plus dangereux pour votre cœur qu’il n’y paraît

Pelleter la neige peut être une activité épuisante, surtout pour les personnes qui ne sont pas habituées à faire de l’exercice régulièrement. Mais aussi à risque car les températures froides peuvent augmenter la tension artérielle tout en resserrant les artères coronaires. Ces facteurs, combinés à cet effort physique supplémentaire ne sont pas sans favoriser la survenue d’une crise cardiaque. Voici comment procéder en toute sécurité.

La neige peut être amusante, mais aussi agaçante si vous êtes amené à la pelleter pour pouvoir sortir de chez vous et/ou rouler en voiture en cette saison hivernale. Voire même dangereuse puisqu’il s’agit d’une tâche ardue qui peut être éprouvante pour le dos mais aussi le cœur. Telle est la mise en garde de Vinayak Nagaraja, cardiologue membre de la clinique Mayo dans un article publié par cette fédération hospitalo-universitaire et de recherche américaine. « Beaucoup de gens ne réalisent pas l'entraînement qu'implique le fait de pelleter et de creuser après de fortes chutes de neige. C'est une activité ardue qui exerce une pression supplémentaire sur votre cœur, et pour ceux qui souffrent d'une maladie cardiaque, nous recommandons de demander à quelqu'un d'autre de le faire. », indique-t-il. Car il s’avère que comme toute autre activité physique intense, pelleter de la neige peut être risqué, notamment en ce qui concerne l’infarctus du myocarde (ou crise cardiaque, correspond à la destruction partielle du muscle cardiaque, due à l’obstruction d’une artère qui alimente le cœur en sang) pour les personnes qui ne s’entraîne pas de façon régulière.

Les facteurs de stress cardiovasculaire liés au pelletage de neige sont à la fois physiologiques et psychologiques. Les premiers incluent la constriction des vaisseaux sanguins à cause du froid, ce qui augmente la tension artérielle. Car lorsque l’air est froid, les...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi