Capricorne

22 DÉCEMBRE - 20 JANVIER

Amour : Vos amis et vos proches vous donnent de très belles preuves d'affection. Faites le plein pour appréhender des jours difficiles. Vous aurez besoin de vous sentir entouré.

Travail-Argent : Vous allez devoir prendre des risques. De nombreux déplacements sont à prévoir. Pesez le pour et le contre de chaque décision que vous aurez à assumer. Vous ne pourrez pas revenir en arrière.

Santé : Évitez l'alcool. Votre foie pourrait se rebeller.

01 april
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • La sonorisation des arbitres de football va être testée en France après l’accord de la Fifa

    La FIFA a autorisé le football français à expérimenter la sonorisation des arbitres sur certaines actions. Les play-off du championnat féminin devraient être concernés.

  • Météo du jeudi 22 février : des vents violents arrivent avec la dépression Louis, vigilance orange sur la moitié nord

    26 départements sont placés en vigilance orange. Des lignes de trains ont été suspendues par mesure de sécurité.

  • Le gouvernement coupe 10 milliards d’euros dans son budget, l’environnement contribue pour 20 %

    Le gouvernement a publié un décret qui demande des efforts dans 29 domaines. L’environnement est celui qui contribue le plus avec 2 milliards de coupes budgétaires.

  • Danse avec les stars 2024 : Gros changement physique pour un candidat, photo de sa nouvelle apparence

    L'un des candidats de "Danse avec les star 2024" a pris une grande décision pour son bien-être. C'est sur Instagram qu'il...

  • Les dépassements d’honoraires des médecins se multplient, selon UFC-Que Choisir qui cible les gynécologues

    L’association de consommateurs UFC-Que Choisir pointe du doigt des dépassements d’honoraires croissants en France, qui ont des conséquences directes sur la santé des plus modestes

  • Les montagnes sacrées de Colombie face au changement climatique

    A l'ombre d'un arbre sacré, au cœur de la Sierra Nevada colombienne, des sages du peuple Arhuaco évoquent avec inquiétude l'avenir de la plus haute chaîne de montagnes côtières du monde, dont les sommets sont de moins en moins enneigés.En janvier, l'autorité environnementale a enregistré une température record de 40°C dans la ville côtière de Santa Marta, au pied de la Sierra Nevada. 

  • Devant le Panthéon, hommage au résistant apatride Manouchian et colère contre Marine Le Pen

    "Un étranger qui a donné sa vie pour la France": des anonymes ont célébré mercredi le résistant apatride d'origine arménienne Missak Manouchian qui entre au Panthéon en dénonçant la présence de Marine Le Pen, "héritière politique", selon eux, de ceux qui l'ont torturé et fusillé.Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées sous une pluie battante pour assister à la "panthéonisation" de Missak Manouchian, fusillé il y a 80 ans jour pour jour. Un hommage national hautement symbolique en plein débat sur l'immigration et le repli identitaire d'une partie de la société. Lentement et solennellement, des soldats de la Légion étrangères ont avancé vers le Panthéon avec les cercueils de Missak et de son épouse Mélinée, couverts de drapeaux tricolores. Le cœur de l'armée française entonnait "Le chant des partisans", l'hymne de la Résistance. Emus, plusieurs personnes debout aux abords du Panthéon, chantaient avec eux au passage du cortège. Les 24 noms des résistants étrangers - Manouchian et 23 de ses compagnons d'armes - ont été lus par ordre alphabétique, suivis de la mention "mort pour la France", prononcés par les élèves du lycée militaire d’Autun, médaillé de la Résistance française, au même titre que plusieurs personnes venues assister à la cérémonie.- "Honte qu'elle soit là" -Fusillé par les nazis au mont Valérien à l'âge de 37 ans, Missak Manouchian, "a versé son sang pour un pays qui n'était pas le sien", souligne Charles Lagier, 22 ans, étudiant en économie qui se félicite de cet hommage à "un immigré dans un contexte politique particulier".Pour lui, "cela pose aussi la question de la présence du Rassemblement national" (RN), "parti politique aux antipodes des idées et des valeurs que défendaient ou incarnaient Manouchian".En dépit des réserves exprimées par Emmanuel Macron et l'indignation du comité de soutien à cette panthéonisation, la cheffe de file des députés RN Marine Le Pen a assisté à la cérémonie. "C'est une véritable honte qu'elle soit là", s'insurge Augris Carmen, 82 ans, dont le père était résistant. "Je suis là parce que Manouchian est un personnage extraordinaire. Un étranger qui donne sa vie pour la France, c'est tout un symbole, surtout actuellement", poursuit-elle abritée au bas d'un immeuble pour éviter la pluie.Pour Ronan Farnos, 23 ans, étudiant en histoire, "c'est important de venir lui rendre hommage dans le cadre de tout ce qui se passe aux quatre coins du monde. Manouchian s'est engagé très tôt contre le fascisme, et là où l'extrême droite revient, c'est un symbole". Et de renvoyer aux origines du Front national, dont une partie des fondateurs était "collaborationniste" : "Manouchian a été torturé par des policiers français, par des vichystes. Marine Le Pen est l'héritière politique et même quasi familiale de ceux qui l'ont combattu, donc oui, ça me gêne", ajoute-t-il. "Manouchian était plus français par ses actions que par une simple carte d'identité." "Je viens rendre hommage à un grand monsieur de la Résistance, venu d'un pays étranger (...) C'est un exemple de ce que notre pays devrait être: ouvert sur le monde, avec des valeurs universelles, partagées", dit Philippe Le Blevennec, un retraité de 62 ans. Pour Emma Pekmezian, étudiante en économie de 19 ans, il est important qu'il s'agisse d'un premier résistant étranger et communiste à entrer au Panthéon dans un contexte "où les étrangers sont rejetés un peu par les politiciens". "C'est extrêmement surprenant de voir Marine Le Pen conviée à cette cérémonie. On connaît bien l'histoire de son parti politique. On ne comprend pas trop quel message elle vient apporter aux gens", conclut-elle. bdi-law-neo/cal /dch   

  • XV de France: "L’impression qu’il est là depuis longtemps", l'ascension express de Posolo Tuilagi

    Posolo Tuilagi devrait connaître sa première titularisation avec les Bleus ce dimanche, face à l’Italie. A seulement 19 ans, le 2e ligne s’est rapidement fait une place à Marcoussis. Habitué depuis des années à griller les étapes.

  • La liberté, pour quoi faire ?

    L’ÉDITO D’ÉTIENNE GERNELLE. La décision du Conseil d’État sommant l’Arcom de caporaliser CNews (et les autres chaînes) témoigne d’une perte du goût de la liberté.

  • Plan Écophyto : que sont les indicateurs qui opposent la FNSEA, les écolos et le gouvernement ?

    Satisfaisant une demande de la FNSEA, Gabriel Attal a annoncé le changement d’indicateur retenu pour évaluer l’emploi des pesticides en France. Décryptage.

  • Ce fruit contient plus de potassium que la banane et vous rassasie tout autant

    Si vous pensiez que seule la banane était capable de couvrir vos besoins en minéraux tout en vous rassasiant ? C’est raté ! Découvrez le nouveau top aliment dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer.

  • Big data : l’Afrique a-t-elle une carte à jouer ?

    TRIBUNE. La question mérite d’être posée alors qu’au milieu d’une course mondiale, l’Afrique cherche à définir sa propre trajectoire technologique.

  • Agriculture : qu’est-ce que les « clauses miroirs » que demandent les agriculteurs ?

    Le terme revient souvent dans la crise agricole. Les « clauses » et « mesures miroirs », qu’exigent les agriculteurs, sont un moyen d’éviter une concurrence déloyale. L’idée est d’imposer aux pays tiers les mêmes normes environnementales que celles exigées en France et en Europe aux agriculteurs. Si le gouvernement affiche son volontarisme, leur mise en œuvre est complexe et semée d’embûches…

  • Un cheval nommé « Lucky » secouru d'un trou profond en Californie

    Mercredi, un cheval piégé dans un trou a été secouru par les pompiers du comté de Los Angeles, en Californie. Les secours ont utilisé des engins lourds pour creuser afin de pouvoir libérer la jument nommée Lucky. Elle était alerte mais stressée et sera examinée par un vétérinaire.

  • "Un soulagement pour elle et pour nous": ces écoliers de Béziers s'apprêtent à tester le port de l'uniforme

    Cette expérimentation, qui doit durer 28 mois, doit permettre au gouvernement de plancher sur une potentielle étendue de ce dispositif à l'échelle nationale.

  • Lessive, déodorants, couches… des produits bradés avant la fin des super promos !

    C’est bientôt la fin des super promotions sur la lessive, le déodorant, le dentifrice ou encore les couches. Terminées, les affichettes avec des remises à 60 voire 90%. Car à partir du 1er mars, la loi qui limite les promotions sur les articles non alimentaires entrera en application. D’ici là, les magasins veulent écouler leurs stocks et proposent des prix ultra attractifs. C’est le moment d’en profiter !

  • Tir mortel sur le film "Rust": début du procès de l'armurière

    Hannah Gutierrez-Reed, chargée de la gestion des armes sur le tournage, est poursuivie pour homicide involontaire. Alec Baldwin, qui doit répondre de la même accusation, sera jugé à une date ultérieure.

  • À Paris, les viols de rue ne faiblissent pas

    En 2023, 93 faits de viols dits « de prédation » ont été enregistrés par la préfecture de police de Paris, contre 92 en 2022. Pourquoi ce chiffre ne baisse-t-il pas ? Explications.

  • Le parcours du combattant des parents d’enfants atteints du syndrome d’Angelman

    sante - Le syndrome d’Angelman est une maladie génétique rare qui touche environ un enfant sur 15.000