Scorpion

23 OCTOBRE - 22 NOVEMBRE

Amour : En couple, les dernières semaines n'ont pas été de tout repos mais voilà que s'installent la réconciliation et la quiétude ! Vous en profiterez pour raviver la flamme de votre amour en bâtissant des projets communs. Vous pourriez envisager d'acquérir la maison de vos rêves, ou de vous offrir le voyage dont vous avez envie. À deux, veillez à maintenir une bonne communication pour préserver cette harmonie. En solo, votre prétendant souffle le chaud et le froid, si bien que vous ne savez pas vraiment à quoi vous en tenir. Vous naviguez à vue.

Travail-Argent : Vous vous concentrez sur l'exploitation de vos ressources, qu'elles soient matérielles ou morales. Si vous êtes en recherche d'emploi, ou en pleine reconversion professionnelle, cette semaine s'annonce favorable, vous pourriez décrocher un poste dans le secteur que vous visez. Votre vitalité vous permettra de vous installer rapidement et durablement dans votre nouvelle entreprise. En outre, votre confiance en vous vous permettra d'aller très loin sur le chemin de la réussite.

Santé : Bonne, malgré quelques troubles psychosomatiques majoritairement liés au stress. Votre corps ne fait que vous rappeler que vous ne devez pas fuir vos émotions, mais y faire face. Vous avez besoin de vous changer les idées. Quelques jours de vacances vous feraient le plus grand bien !

12 may - 18 may
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • Euro 2024: Harry Kane fustige les commentaires féroces de Gary Lineker après Danemark-Angleterre

    En conférence de presse ce dimanche, l'attaquant anglais Harry Kane a répondu aux critiques acerbes de Gary Lineker. L'ex-international avait jugé "merdique" le deuxième match de l'Angleterre dans cet Euro 2024, face au Danemark (1-1).

  • A gauche, l'hypothèse Mélenchon à Matignon toujours prégnante et clivante

    "J'ai l'intention de gouverner ce pays": en quelques mots, Jean-Luc Mélenchon a ravivé l'hypothèse de son entrée à Matignon et suscité une nouvelle levée de boucliers au Nouveau Front populaire, de Fabien Roussel à François Hollande en passant par Marine Tondelier."Je ne m'élimine pas et je ne m'impose pas. Je pense que c'est une formule qui est assez respectueuse du collectif", avait ajouté samedi sur France 5 le chef de file insoumis, soutenu par ses proches mais considéré comme un repoussoir aux législatives par une partie de la gauche depuis le 7 octobre, voire brandi comme un épouvantail dans le camp présidentiel et à l'extrême droite.A une semaine pile du premier tour (30 juin) le serpent de mer du candidat de gauche pour Matignon en cas de victoire aux législatives n'avait pas besoin de plus que cela pour se remettre à bouger.L'ancien président de la République socialiste François Hollande a exhorté dimanche Jean-Luc Mélenchon à "se taire", pour atténuer le "rejet" qu'il susciterait dans l'opinion, et ainsi "rendre service au Nouveau Front populaire."Ca ne veut pas dire que je nie la sensibilité qu'il représente", a précisé M. Hollande. Insuffisant pour les soutiens de M. Mélenchon.Qu'à cela ne tienne, sa sortie n'a pas manqué de lui attirer les foudres des soutiens de Jean-Luc Mélenchon."Ceux qui préfèrent perdre de l'énergie à cotiser aux campagnes anti-Mélenchon plutôt qu'à faire gagner le Nouveau Front Populaire ne sont pas à la hauteur de la situation", a rétorqué dans un message sur X le coordinateur de La France insoumise Manuel Bompard."Si la gauche existe encore en France, c'est grâce à Jean-Luc Mélenchon (...) Nous aurons besoin de son expérience pour gouverner", a abondé le députée LFI de Seine-Saint-Denis Bastien Lachaud.Depuis une scène de meeting à Montpellier, le patron des Insoumis a répliqué lui-même: "je ne renoncerai jamais à l'honneur d'être une cible", a lancé le tribun, paraphrasant Cyrano de Bergerac.- "Zen" -M. Mélenchon avait déjà expliqué qu'un consensus avait été trouvé pour que ce soit "le groupe parlementaire le plus important qui présente le candidat à la Primature". Le patron du PS Olivier Faure n'avait lui pas manqué de mettre sur la table la nécessité d'un vote pour trancher quel serait l'éventuel Premier ministre.Mais les socialistes, principaux rivaux des insoumis pour incarner un leadership politique à gauche, ne sont pas les seuls à décocher des flèches."L'idée d'une nomination au poste de Premier ministre de Jean-Luc Mélenchon, qu'il alimente lui-même, n'a jamais fait l'objet d'un accord entre les forces du front populaire, a insisté dans un communiqué le secrétaire national du Parti communiste Fabien Roussel, estimant que dans une campagne déjà trop courte, le "débat politique" ne devait pas être "sans cesse personnalisé à outrance"."Force est de constater qu'aujourd'hui il n'est pas la personnalité qui peut faire consensus. C'est factuel", avait estimé samedi dans La Tribune la députée sortante Clémentine Autain, membre du groupe LFI mais en froid avec la direction insoumise.Du côté des écologistes, c'est Marine Tondelier qui a brossé dimanche sur LCI le portrait-robot du candidat idéal à gauche pour Matignon. En écartant sans la citer l'hypothèse Jean-Luc Mélenchon."C'est quelqu'un qui va devoir animer cette majorité, il est clair que la personne choisie doit être très fédératrice au sein de nos différentes familles politiques", a-t-elle avancé, appelant tout le monde à gauche à "être très très zen dans les semaines qui suivent" et à "s'extraire de toute logique nombriliste".D'autant que les adversaires politiques du "NFP" n'ont pas manqué de sauter sur l'occasion. "Au moins, c'est clair. Si vous votez pour le prétendu Front Populaire... Vous votez pour Jean-Luc Mélenchon Premier ministre. C'est vous qui décidez", a souligné la ministre Aurore Bergé, en réagissant à l'interview de Jean-Luc Mélenchon samedi."C'est donc bien lui qui sera Premier ministre si par malheur la Nupes venait à gagner les élections législatives. J'espère que tous les Français entendront cela et en tireront les conséquences", a ironisé la cheffe de file du Rassemblement national Marine Le Pen en déplacement à Billy-Montigny (Pas-de-Calais).sac/jmt/pta

  • 6 hôtels vus dans nos séries préférées à tester une fois dans sa vile

    Et si vous vous offriez une expérience unique, celle de séjourner dans le décor de votre série préférée ? Petit tour d'horizon des hôtels les plus fous, vus à la télé, où vous pouvez réaliser ce rêve. Voir la suite sur ELLE.fr A lire aussi 10 voyages pour se rebooster le corps et l'esprit Consultez votre horoscope sur ELLE

  • Législatives 2024 : contre l’extrême droite, des manifestations féministes dans toute la France

    Des milliers de personnes ont manifesté dans une cinquantaine de villes de France contre l’extrême droite et pour protéger les droits des femmes.

  • Inde: le nouveau Parlement ouvre ses travaux avec un camp pro-Modi fragilisé

    En Inde, la première session du parlement s’ouvre lundi 24 juin, avec un paysage politique chamboulé. Après les plus grandes élections du monde, 543 députés y ont été nommés ou reconduits le 4 juin. La coalition du Premier ministre Narendra Modi a été réduite, l’opposition renforcée, et la vie parlementaire Indienne va donc connaître de grands changements. Avec notre correspondant à New Delhi, Côme BastinNarendra Modi est réélu, mais au sein d’une coalition, ce qui impactera son style de gouvern

  • Grèce: le procès de l'équipage d'un yacht accusé d'être à l'origine d'un incendie sur l'île d'Hydra s'ouvrira mercredi

    Treize membres de l'équipage d'un yacht d'où ont été tirés vendredi soir des feux d'artifice ayant déclenché un incendie sur l'île touristique d'Hydra, en Grèce, doivent être présentés devant la justice mercredi, a indiqué dimanche la chaîne de télévision publique ERT. Les marins ont été auditionnés dimanche par la procureure du Pirée, au sud d'Athènes, qui a décidé de poursuites judiciaires à leur encontre.Le capitaine d'un navire voisin ayant été témoin du tir des feux d'artifice a également é

  • La bande-annonce de la série Star Wars The Acolyte (Disney+)

    Plus de trois décennies après la sortie de Spaceballs, une parodie de Star Wars, une suite pourrait voir le jour grâce à Amazon MGM Studios, rapporte la presse américaine.

  • Euro 2024: après les selfies avec Ronaldo, l'UEFA veut renforcer les mesures de sécurité pour éviter les intrusions sur la pelouse

    Face à la recrudescence des invasions de pelouses de la part des supporteurs, l'UEFA a annoncé un durcissement des mesures de sécurité lors des prochains matchs de l'Euro 2024.

  • Rabiot, Xavi Simons, Yoro… les 5 infos mercato du 23 juin 2024 (à 18h)

    La Juve agacée par Rabiot, Yoro très pisté par le Real Madrid ou encore les envies d’ailleurs de Xavi Simons… Retrouvez les 5 infos mercato du 23 juin 2024 (à 18h).

  • Le FC Barcelone pourrait faire sa tournée américaine... avec ses anciens maillots à cause de Nike

    Trois jours après la boulette de Nike sur logo Spotify pour le maillot collector des 125 ans du FC Barcelone, le média espagnol AS explique que le Barça est bien remonté envers son équipementier. Les Catalans pourraient disputer la tournée américaine avec les maillots 2023-2024 en raison d'une erreur dans la conception sur leur nouvel équipement.

  • Euro-2024/France: Mbappé à l'entraînement, Camavinga seul absent

    Kylian Mbappé a participé à l'entraînement avec un nouveau masque pour protéger son nez cassé, au sein du groupe de l'équipe de France où il ne manquait que le milieu Eduardo Camavinga, dimanche à Paderborn.Le seul absent en début de séance était le milieu de terrain Eduardo Camavinga.  eba/obo

  • Exclu. Amandine Pellissard révèle pourquoi sa mère n'a pas assisté à son mariage

    Entre l'enseignante d'Alina et sa mère, Amandine Pellissard, la guerre est déclarée. À en croire les stories Instagram de la mère de famille, l'institutrice aurait porté plainte contre elle.

  • Mathieu Kassovitz voudrait « essayer le Rassemblement national » ? Il s’agace de l’utilisation de ses propos

    Après son interview sur LCI, l’acteur appelle à voter pour les élections législatives et s’agace que ses propos aient été volontairement détournés sur Internet.

  • Catherine Deneuve dure avec ses enfants, surtout avec son fils Christian Vadim : "Exigeante au point d'être..."

    Au casting du film "Sage femme" diffusé ce dimanche 23 juin 2024 sur France 2, Catherine Deneuve a parlé de ses enfants...

  • Voici - Omar Sy : sa femme Hélène partage de rares photos de leur fils Tidiane

    Depuis mardi 18 juin 2024, à Paris, la Fashion Week homme émerveille les amateurs de vêtements des quatre coins du monde qui se sont retrouvés pour l'occasion. Samedi 22 juin 2024, à l'occasion du défilé de la marque 3.paradis, le fils d'Omar Sy, Tidiane, a créé la surprise en défilant pour l'enseigne.

  • F1: Verstappen remporte le GP d'Espagne devant Norris et creuse l'écart au championnat

    Max Verstappen (Red Bull) a remporté dimanche le Grand Prix d'Espagne de F1 devant Lando Norris (McLaren) et accroît son avance en tête du championnat grâce à cette 7e victoire de la saison.Il y aura notamment cinq Grand Prix dans les six prochaines semaines qui permettront de mieux jauger les progrès de McLaren par rapport aux Red Bull.

  • "Je ne t'aime pas", Adriana Karembeu très émue au moment d’évoquer les humiliations de son père

    Invitée de Frédéric Lopez dans l'émission Un dimanche à la campagne, diffusée le dimanche 23 juin 2024 sur France 2, l'ancienne mannequin Adriana Karembeu est revenue avec émotion sur la manière dont son père l'a humiliée durant son enfance.

  • En Inde, les parents des tireurs olympiques dans le viseur des entraîneurs

    L’ingérence des parents des athlètes lors de leur préparation irrite au plus haut point la fédération de tir indienne. Au point de restreindre leur présence lors des entraînements, rapporte l’“Indian Express”. Pourtant, pour les sportifs, le soutien des membres de leur famille est indispensable.

  • Prince William a 42 ans : un cliché vintage inédit avec Charles III publié par la famille royale, et c’est très émouvant

    Pour l'anniversaire du prince William, Charles III a dévoilé une tendre photo en noir et blanc de son fils encore bébé. Et les internautes ont beaucoup aimé cette photo !

  • Guerre en Ukraine : frappes meurtrières en Crimée annexée et à Kharkiv

    La Russie a accusé dimanche les États-Unis d'avoir une "responsabilité" dans une frappe ukrainienne ayant selon elle tué cinq personnes et blessé une centaine d'autres en Crimée, Moscou assurant que Kiev avait utilisé des missiles américains ATACMS. En parallèle, des frappes russes ont fait un mort et dix blessés dimanche à Kharkiv, selon le gouverneur régional, Oleg Synegoubov. Une attaque de missiles ukrainiens a fait cinq morts et une centaine de blessés dimanche 23 juin à Sébastopol en Crimé