Verseau

21 JANV - 18 FÉVRIER

Amour : Les astres favoriseront les aventures amoureuses des célibataires. En couple, vous ferez en sorte d'être moins nerveux avec votre partenaire et de vous montrer plus à l'écoute.

Travail-Argent : Vous pouvez escompter beaucoup de satisfactions matérielles et professionnelles. Mais gardez-vous d'un triomphalisme béat.

Santé : Tonus en dents de scie.

28 september
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • Un temps maussade samedi malgré une remontée des températures, le Puy-de-Dôme en vigilance orange vent

    La météo s'annonce grise et pluvieuse sur une large partie de l'Hexagone ce samedi, mais les températures seront douces pour la saison. Météo France a par ailleurs placé le Puy-de-Dôme en vigilance orange vent pour ce samedi.

  • Raya-Ramsdale : le combat en cage orchestré par Arteta

    La gestion des gardiens du coach d’Arsenal fait des…

  • Noël, la fête préférée des Français - 28 décembre

    Noël, la fête préférée des Français - 28 décembre

  • "Un stupéfiant Noël", "Noël Joyeux"... la revanche du films de Noël français

    Sortis cette semaine à deux jours d'écart, ces deux comédies tentent de subvertir le genre un peu naïf du film de Noël.

  • L'ex-pompier accusé d'avoir tué une nonagénaire avec une madeleine condamné à 3 ans de prison

    Le corps de la victime, une nonagénaire incapable de se mouvoir et de s'alimenter sans être assistée, avait été découverte morte en 2019, dans sa chambre d'un Ehpad, à Tours, après avoir reçu la visite de l'accusé. Celui-ci avait racheté sa maison en viager en 1995.

  • Israël poursuit son offensive à Gaza, échec de l'appel au cessez-le-feu à l'ONU

    Israël maintient son offensive contre le Hamas dans la bande de Gaza samedi, après le véto américain à une résolution sans précédent du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à un "cessez-le-feu humanitaire immédiat".Le Hamas a "fermement condamné" samedi le véto américain, le qualifiant de "position immorale et inhumaine" et de "participation directe" aux "massacres", selon Ezzat al-Rishq, haut-responsable politique du mouvement.Dans la bande de Gaza, les bombardements israéliens ont fait 17.487 morts, pour plus des deux tiers des femmes et des moins de 18 ans, selon un dernier bilan publié vendredi par le ministère de la Santé du Hamas.Sur la ville de Khan Younès, dans le sud du territoire, une frappe israélienne a tué six personnes, tandis que cinq autres sont mortes dans une attaque distincte à Rafah, a affirmé le ministère du Hamas samedi.La guerre a été déclenchée par l'attaque sanglante, menée le 7 octobre sur le sol israélien par des commandos du Hamas infiltrés depuis Gaza, au cours de laquelle 1.200 personnes, en majorité des civils, ont été tuées selon les autorités israéliennes, et environ 240 autres prises en otage dont 138 restent captives.En riposte, Israël a juré d'"anéantir" le Hamas, au pouvoir depuis 2007 dans la bande de Gaza et classé organisation terroriste par les Etats-Unis, l'Union européenne et Israël.Selon l'ONU, plus de la moitié des habitations ont été détruites ou endommagées par la guerre dans le territoire, où 1,9 million de personnes, soit 85% de la population, ont fui leur foyer. "Il fait si froid et la tente est si petite. Je n'ai que les vêtements que je porte. Je ne sais toujours pas quelle sera la prochaine étape", souffle Mahmud Abu Rayan, déplacé de Beit Lahia (nord).- "Echec moral" -Le véto américain vendredi devant le conseil de sécurité de l'ONU a été rapidement condamné par les organisations humanitaires, Médecins sans frontières (MSF) déclarant que l'inaction du Conseil de sécurité des Nations unies le rend "complice du massacre" dans la bande de Gaza.Le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh a également fustigé "l'échec du Conseil de sécurité à adopter un projet de résolution visant à mettre fin à l'agression contre notre peuple dans la bande de Gaza en raison de l'utilisation par les Etats-Unis de leur droit de véto", qu'il a qualifié de "honte" et de "nouveau blanc-seing donné à l'Etat occupant pour massacrer, détruire et déplacer".Selon lui, l'utilisation du véto montre le "mensonge" des Etats-Unis lorsqu'ils disent se préoccuper des pertes civiles.A l'ONU, l'ambassadeur américain adjoint Robert Wood a justifié le véto américain."Nous ne soutenons pas une résolution qui appelle à un cessez-le-feu non durable qui va simplement planter les graines de la prochaine guerre", a-t-il déclaré vendredi, dénonçant l'"échec moral" de l'absence dans le texte de condamnation des attaques du Hamas du 7 octobre.Le ministre israélien des Affaires étrangères, Eli Cohen, a estimé de son côté  que le cessez-le-feu "empêcherait l'effondrement de l'organisation terroriste Hamas, qui commet des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, et lui permettrait de continuer à diriger la bande de Gaza".L'armée israélienne a déclaré vendredi avoir frappé "plus de 450 cibles" en 24 heures à Gaza, montrant des images de frappes effectuées depuis des navires de guerre en Méditerranée.Le ministère de la Santé du Hamas a fait état de 40 morts près de la ville de Gaza, au nord, et de dizaines d'autres à Jabalia et à Khan Younès, au sud.- "Contexte humanitaire cauchemardesque" -Après deux mois de conflit et de bombardements, le chef de l'ONU Antonio Guterres a déclaré que "la population de Gaza regarde vers l'abîme". "Les gens sont désespérés, effrayés et en colère", a-t-il déploré vendredi, soulignant que "tout cela se déroule dans un contexte humanitaire cauchemardesque". Une grande partie des 1,9 million de Gazaouis déplacés par la guerre se sont dirigés vers le sud, transformant Rafah, le long de la frontière fermée avec l'Egypte, en un vaste camp de réfugiés.Pendant que le nombre de décès de personnels médical et humanitaire dans le conflit s'alourdit, un projet de résolution soumis à l'OMS par 17 pays membres et la Palestine, au statut particulier, a exigé vendredi qu'Israël respecte pleinement ses obligations de protection envers ces travailleurs dans la bande de Gaza.Ils ont demandé à Israël de "respecter et protéger" les travailleurs médicaux et humanitaires chargés exclusivement de tâches médicales, ainsi que les hôpitaux et autres installations médicales.Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), seuls 14 des 36 hôpitaux de la bande de Gaza fonctionnaient encore tant bien que mal jeudi.Face au nombre croissant de victimes civiles, le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a déclaré vendredi à la presse que Washington estimait qu'Israël devait faire davantage pour protéger les civils dans le conflit."Nous reconnaissons tous qu'il est possible de faire davantage pour réduire le nombre de victimes civiles. Et nous allons continuer à travailler avec nos homologues israéliens à cette fin", a-t-il déclaré.Le bilan s'est également alourdi en Cisjordanie occupée par Israël, où les forces israéliennes ont abattu six Palestiniens vendredi, selon le ministère de la Santé du territoire. Israël a déclaré vendredi avoir perdu 91 soldats à Gaza, précisant que deux autres militaires avaient été blessés lors de l'échec d'une tentative de libération d'otages dans la nuit, ajoutant que "de nombreux terroristes" avaient été tués au cours de l'opération. Le Hamas a affirmé qu'un otage avait été tué au cours de l'opération et a diffusé une vidéo montrant le corps, qui n'a pas pu être vérifiée de manière indépendante. Des pièces de roquettes, des lanceurs et d'autres armes du Hamas, ainsi qu'un tunnel d'un kilomètre, ont été découverts à l'université Al-Azhar, dans la ville de Gaza, a indiqué l'armée, qui a conseillé aux habitants de se déplacer vers l'ouest.- Attaque de l'ambassade américaine -Une attaque contre l'ambassade américaine en Irak vendredi a renforcé les craintes d'un conflit régional plus large. Des salves de roquettes ont été lancées contre la mission dans la zone verte lourdement sécurisée de Bagdad, s'ajoutant à des dizaines de récentes frappes de roquettes et de drones par des groupes pro-iraniens contre les forces américaines ou de la coalition en Irak et en Syrie.Par ailleurs, trois combattants du Hezbollah et un Syrien ont été tués vendredi dans une frappe de drone israélienne sur leur voiture dans le sud de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).bur-mca-lpa/chv

  • Prince Harry : ce mot lourd de sens qui occupait son esprit au moment où William et Kate se sont dit oui

    Le prince Harry était aux côtés de William lors de son mariage avec Kate. Quelque chose occupait l’esprit du duc de Sussex, révèle le Mirror le 6 décembre 2023, lors de ce mariage.

  • Veto américain à une résolution du Conseil de sécurité sur Israël

    Les États-Unis ont opposé leur veto vendredi à une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies appelant à un cessez-le-feu humanitaire immédiat dans le conflit entre Israël et le Hamas.

  • Comment les rythmes circadiens régulent notre santé

    Longtemps négligée, l'étude des cycles biologiques de l'organisme intéresse de plus en plus les chercheurs. Car le dérèglement de notre horloge circadienne peut avoir des conséquences majeures sur la santé physique et mentale. Explications.

  • Horoscope du samedi 9 décembre 2023 par Femme Actuelle

    Grande joie ou petits tracas, à quoi ressemblera votre journée du samedi 9 décembre 2023 ? Pour le savoir, découvrez vite les prévisions de Femme Actuelle.

  • Prince Harry : une ex annonce sa troisième grossesse dans une adorable vidéo

    Le prince Harry est sorti avec quelques compagnes avant Meghan Markle. Une ex du duc de Sussex, rapporte le Mirror le 7 décembre 2023, annonce être enceinte de son troisième enfant.

  • Entre tradition et politique, les crèches de Noël de Cracovie

    Des tours, des dragons, des vitraux, et cette année jusqu'au "diable" Poutine, le tout dans une explosion de couleurs : les singulières crèches traditionnelles de Cracovie, distinguées par l'Unesco, battent des records d'affluence dans la "cité des rois" de Pologne.- Le diable Poutine - L'une d'entre elles représente cette année un diable au visage du président russe Vladimir Poutine, cornu et tenant à la main un trident rouge écarlate.

  • Cinéma: Dave Turner, premier rôle de "The Old Oak", explique la méthode Ken Loach

    "Hormis la mort, la naissance et le mariage, ça a été l'expérience la plus incroyable de ma vie": Dave Turner, ancien pompier et syndicaliste qui tient le premier rôle dans le dernier film de Ken Loach, a levé le voile sur les méthodes du réalisateur britannique.R: "Hormis les morts, les naissances et les mariages, c'est l'expérience la plus incroyable de ma vie.

  • Guatemala: le tribunal électoral garantit le résultat de la présidentielle que le parquet voulait annuler

    Le Tribunal suprême électoral du Guatemala a affirmé vendredi que les résultats de l'élection présidentielle remportée par Bernardo Arévalo "sont officiels et inaltérables", après l'annonce du parquet estimant que les élections devaient être annulées en raison d'irrégularités présumées lors du premier tour.Le parquet du Guatemala avait plus tôt considéré "nulle et non avenue" l'élection présidentielle remportée en août par M. Arévalo, provoquant l'ire de l'Organisation des Etats américains (OEA)

  • L'UE va pour la première fois encadrer l'intelligence artificielle

    L'Union européenne s'est accordée vendredi sur une législation inédite au niveau mondial pour réguler l'intelligence artificielle (IA), après trois jours de négociations intenses entre les Etats membres et le Parlement européen.Contrairement aux codes de conduite volontaires de certains pays, la législation européenne sera dotée de moyens de surveillance et de sanctions avec la création d'un office européen de l'IA, au sein de la Commission européenne.

  • Etats-Unis : Le premier train à grande vitesse attendu en 2028 pour LA-Vegas en deux heures

    pas trop tôt - Joe Biden a promis que ce projet de train à grande vitesse serait prêt pour les JO de 2028

  • À la une de l'actu ce samedi 9 décembre...

    Clôture du Téléthon 2023, Journée nationale de la laïcité, manifestations de soutien à Gaza dans toute la France... Toute l'actualité de ce samedi.

  • Emmanuel Macron annonce un « rendez-vous avec la nation » en janvier

    Selon nos confrères du « Monde », le président français prépare un rendez-vous avec les Français afin d’envoyer « un message d’unité » dans un contexte social tendu.