Vierge

23 AOÛT - 22 SEPTEMBRE

Amour : Vous pourriez avoir à faire face à quelques accrochages avec votre entourage proche. Prenez vos distances, il est parfois préférable de s'effacer lorsque la situation semble insoluble.

Travail-Argent : Ne vous laissez pas entraîner dans des aventures périlleuses qui pourraient avoir un impact beaucoup plus grave que ce que vous imaginez. Réfléchissez bien avant de vous engager.

Santé : Vous serez peut-être assailli par des migraines assez violentes.

24 april
Illustrations de Jo Ratcliffe
  • VOICI : "La garce" : Pierre-François Martin-Laval dénonce une actrice qui s’oppose au retour des Robins des bois

    Dans une interview parue en 2023 sur RFM, Pierre-François Martin-Laval a évoqué le sujet de la chirurgie esthétique, et a notamment révélé avoir cédé à cette nouvelle mode. Explications.

  • Gaza: l'ONU demande une enquête "complète et transparente" à Israël après la frappe à Rafah

    Dans un communiqué, l'émissaire de l'ONU pour le Proche-Orient déclare être "extrêmement proccupé par la mort de tant de femmes et d'enfants dans cette zone où les gens venaient chercher refuge".

  • VOICI : Charles Leclerc : qui est le pilote monégasque de Formule 1, vainqueur du Grand Prix de Bahreïn

    Visiblement, Charles Leclerc est un homme heureux tant sur les pistes automobiles que dans la vie de tous les jours. Depuis plusieurs mois, le pilote partage sa vie avec Alexandra Saint Mleux, une jeune femme qui n'est pas inconnue par les utilisateurs des réseaux sociaux.

  • Karl Lagerfeld/Yves Saint Laurent : 3 anecdotes sur leur rivalité fraternelle

    Le 7 juin prochain, Disney+ diffusera sa toute nouvelle série Becoming Karl Lagerfeld sur l’ascension du couturier allemand. L’occasion de revenir sur sa rivalité avec un autre grand créateur, Yves Saint Laurent.

  • Mégaséismes, "vaccin" contre les infections urinaires et espérance de vie : l'actu des sciences en ultrabrèves

    Au sommaire des ultrabrèves du 27 mai 2024 : des mégaséismes à l'origine de l'abandon de Teotihuacan, un "vaccin" à l'étude contre les infections urinaires et l'espérance de vie mondiale a chuté entre 2019 et 2021 à cause du Covid.

  • Le verdict inattendu de Pierre Hermé sur le Nutella : “J’essaie de tout goûter, ce qui est réputé très bon, et ce qui ne l’est pas”

    Même les plus grands chefs craquent parfois pour des produits industriels que l’on sait ne pas être très sains… Découvrez l’avis de Pierre Hermé sur la célèbre pâte à tartiner au chocolat !

  • Macron en Allemagne : défense de la démocratie contre les extrêmes

    Dimanche 26 mai, à son premier jour d'une visite d'Etat en Allemagne, Emmanuel Macron a martelé l'importance de voter aux élections européennes pour défendre la démocratie qui n'a "jamais eu autant d'ennemis à l'intérieur et à l'extérieur".Lire la suite sur FRANCE 24

  • Mort de journalistes à Gaza: RSF dépose une nouvelle plainte devant la CPI

    Reporters sans frontières a déposé ce lundi 27 mai une nouvelle plainte devant la Cour pénale internationale pour « crimes de guerre commis par Israël contre des journalistes », a annoncé l'organisation dans un communiqué. RSF appelle le procureur de la Cour pénale internationale « à enquêter sur des crimes commis contre au moins neuf reporters palestiniens entre le 15 décembre 2023 et le 20 mai 2024 ». Selon elle, plus de 100 journalistes de Gaza ont été tués par l'armée israélienne. Elle préci

  • Vivienne Jolie abandonne «Pitt» dans son nom de famille

    Vivienne Jolie a laissé tomber «Pitt» dans son patronyme.

  • Macron à la rencontre de l'Allemagne de l'Est

    Le président français Emmanuel Macron s'est recueilli lundi à l'imposant mémorial de l'Holocauste à Berlin, avant une étape dans l'est de l'Allemagne pour mettre en garde contre la montée de l'extrême droite à deux semaines des élections européennes.M. Macron et son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier, accompagnés de leurs épouses, ont déposé deux gerbes aux couleurs des drapeaux français et allemand au milieu du dédale des blocs gris du mémorial, et se sont longuement recueillis à la mémoire des six millions de juifs assassinés par les nazis.Avec eux pour cette visite, Serge Klarsfeld, qui avec son épouse allemande Beate a traqué les nazis restés impunis après la Seconde guerre mondiale, a souligné l'importance de ce moment alors que l'antisémitisme revient en force en Europe, alimenté par l'hostilité à l'offensive israélienne à Gaza en réaction à l'attaque du groupe islamiste Hamas contre Israël le 7 octobre."C'est très bien que le président de la République se retrouve avec le président allemand devant ce monument, surtout à un moment tragique pour la communauté juive mondiale", a déclaré M. Klarsfled, évoquant "la tragédie qui se déroule en Israël".En visite d'Etat pour trois jours en Allemagne, M. Macron avait planté le décor dès son arrivé dimanche : la démocratie est en "crise", bousculée par la "montée" des extrêmes, une "fascination pour l'autoritarisme", et il a appelé à se rendre aux urnes pour la "défendre". Il poursuit ainsi depuis l'Allemagne sa campagne pour les européennes, alors que la liste de son camp est loin derrière celle du Rassemblement national français (RN, extrême droite) dans les intentions de vote le 9 juin.- "Ouvrir les yeux" -Les époux Klarsfeld sont aujourd'hui controversés pour leurs prises de position en faveur du RN de Marine Le Pen, dont ils saluent l'engagement contre l'antisémitisme, après avoir longtemps combattu la formation de son père Jean-Marie Le Pen, le Front national, fondé par des partisans du régime collaborationniste de Vichy.Mais l'heure n'était pas à la polémique. "Vous avoir ensemble inséparables, ici à Berlin aujourd'hui, en cette visite d'Etat est comme une évidence", a déclaré M. Macron avant de remettre les insignes de Grand-Croix de la Légion d'Honneur à Serge, et Grand-Officier à Beate lors d'une cérémonie à l'ambassade de France. Il a salué le combat d'une vie pour forcer à "ouvrir les yeux" sur le travail de mémoire en Allemagne, mais aussi en France durant la collaboration.M. Macron est désormais en route pour Dresde (est), la capitale de l'Etat régional de Saxe, où il prononcera un discours en fin d'après-midi devant l'église Notre-Dame (Frauenkirche), symbole des tourments du XXe siècle dont on attend qu'une partie soit lu en allemand.L'édifice, détruit en février 1945 par des bombardements américano-britanniques, est resté à l'état de ruines durant le régime communiste de la RDA et a été reconstruit après la réunification allemande en 1990.  - "Ni vieux, ni jeune" -La ville de Dresde est emblématique de la renaissance économique de cette partie de l'ex-Allemagne de l'Est aujourd'hui connue sous le nom flatteur de "Silicon Saxony".Mais l'ex-RDA est aussi une terre de conquête du parti d'extrême droite AfD (Alternative pour l'Allemagne), qui surfe sur la peur du déclassement et des étrangers dans ces régions longtemps coupées de l'Ouest. Emmanuel Macron, premier président français à se rendre dans l'est de Allemagne depuis François Mitterrand en 1989, prendra la parole devant des jeunes Allemands, mais aussi des pays voisins, Tchèques, Polonais.A Dresde, les deux présidents évoqueront les moyens de renforcer la compétitivité de l'Europe face à la Chine et aux Etats-Unis, notamment en matière d'intelligence artificielle.Mardi, M. Macron recevra le prix international de la paix de Westphalie à Münster (ouest) pour son "engagement européen", avant de retrouver le chancelier Olaf Scholz à Meseberg, près de Berlin, pour un conseil des ministres franco-allemand.Les deux tenteront de nouveau de mettre à plat leurs différends concernant le soutien à l'Ukraine et l'avenir de l'Europe, et de booster le couple franco-allemand, qui demeure le moteur de l'UE."Ce couple en est un, il n’est vieux ni jeune, il est vivant, exigeant, ambitieux pour nos deux pays, ambitieux pour notre Europe", a assuré Emmanuel Macron.smk-vl-ilp/mba

  • La Bibliothèque nationale de Strasbourg traque ses livres à l'arsenic

    Dévorer des livres oui, mais seulement avec les yeux: à l'image d'autres établissements dans le monde, la Bibliothèque nationale et universitaire (BNU) de Strasbourg a lancé une recherche pour retrouver dans ses fonds des ouvrages contaminés à l'arsenic.Une douzaine de livres sont disposés sur une petite table à roulettes dans l'atelier de conservation-restauration. La couverture vert émeraude de la plupart d'entre eux aimante le regard, signant la marque "caractéristique" d'un pigment très en vogue "entre 1830 et 1870", explique Aude Therstappen, directrice adjointe du pôle des services et collections.Baptisé "vert de Paris" ou "vert de Schweinfurt", il était surtout utilisé en Allemagne et dans les pays anglo-saxons où il servait notamment à colorer les couvertures de livres.Problème: il contenait de l'arsenic, un composant naturel hautement toxique, qui s'est donc retrouvé disséminé, certes en de faibles proportions, dans de très nombreux ouvrages publiés au XIXe siècle.- Quarantaine -Il y a quelques années, une conservatrice américaine a lancé une première alerte en initiant le "Poison Book Project" afin de recenser, localiser et cataloguer les ouvrages contaminés. Mais un électrochoc a eu lieu plus récemment, selon Mme Therstappen, "lorsque des bibliothèques allemandes ont commencé à retirer" des livres suspects lors "d'opérations de très grande ampleur", comme en début d'année à l'Université de Bielefeld où "60.000 livres" ont été mis à l'écart le temps de déterminer s'ils renfermaient ou non de l'arsenic."Ça a interrogé énormément le monde des bibliothèques", analyse la conservatrice.Du fait de son histoire, la BNU recèle plusieurs "livres verts" à l'arsenic dans les fonds colossaux abrités dans son imposant bâtiment néoclassique. Fondée au moment de la première annexion allemande (1871-1919) de l'Alsace-Moselle, la deuxième plus importante bibliothèque de France possède quelque 3,5 millions de documents, dont de nombreux ouvrages allemands acquis par le Reich wilhelmien.Les recherches entamées il y a un mois ont pour l'heure permis de détecter "une trentaine" d'ouvrages porteurs du roi des poisons, explique Aude Therstappen.A Paris, la Bibliothèque nationale de France (BnF) a de son côté annoncé avoir mis "en quarantaine" quatre livres décorés à l'arsenic.Dans les bibliothèques de l'Université de Strasbourg, indépendantes de la BNU, "aucun" livre de ce type n'a été identifié mais "tout ouvrage de couverture verte publié au XIXe siècle" est considéré comme "suspect" et un "protocole (...) est en cours de validation avec l'université", indique un porte-parole.Dans les médiathèques de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg, les collections "en accès direct ne sont pas concernées par le risque de contamination à l'arsenic", car elles datent presque toutes du XXe ou XXIe siècle, explique le service de presse, précisant qu'une recherche "plus approfondie" sera menée durant l'été.L'Université de Lorraine, elle, indique ne pas avoir mené de "recensement systématique", le risque étant "très faible".La BNU n'a pas opté pour des actions aussi drastiques que celles observées à Bielefeld. "On passe par le catalogue puisqu'on a une période qui nous donne une idée de la tranche dans laquelle chercher", explique Mme Therstappen.Ensuite, il faut "aller voir" les ouvrages pour "se rendre compte si oui ou non ce sont des +livres verts+" qui, en cas de contamination, resteront "en magasin", protégés "dans des boîtes ou des sachets en papier cartonné non acide", poursuit-elle.- "Pas un risque majeur" -Les magasiniers qui devront les manipuler seront également protégés et les lecteurs désireux de les consulter ne pourront le faire qu'à la salle du patrimoine, où des gants jetables leur seront proposés.Reste que les quantités potentiellement présentes dans ces livres sont sans doute minimes, estime Thierry Aubry, le responsable de l'atelier restauration."Il faudrait manger plusieurs couvertures pour être intoxiqué", tempère-t-il. Impossible de négliger l'alerte, mais "jusqu'à preuve du contraire, ça ne constitue pas un risque majeur".Selon lui, "les poussières fines dans les magasins" pouvant être inhalées par les personnels sont "beaucoup plus un danger" que "le risque d'aller prendre" ou "toucher" des ouvrages, par ailleurs peu consultés."Je comprends que ça fasse un peu le +buzz+ mais à mon avis, en l'état, il n'y a pas de risques sanitaires avérés", relativise-t-il.dsa/bdx/fan

  • VOICI - JoeyStarr : qui est Leïla Dixmier, la mère de ses deux premiers garçons ?

    Outre sa passion pour le monde de la musique et celui du septième art, JoeyStarr est un fier père de trois enfants. Ses deux premiers, Matisse et Khalil, sont le fruit de son ancienne relation avec Leïla Sy, une célèbre réalisatrice française.

  • Incidents OL-PSG: "Tout a été mal organisé", l’avocat des Bad Gones charge les autorités qui "essaient de se défausser"

    Me Hervé Banbanaste, l’avocat des Bad Gones, assure que les supporters de l’OL se sont retrouvés au contact de ceux du PSG au niveau d’un péage d’autoroute en raison d’une mauvaise gestion des autorités, samedi, avant la finale de la Coupe de France à Villeneuve-d’Ascq (2-1).

  • Looks et bikinis sexy, passion pour la musique... Le Best-of Instagram de Tanya de Secret Story 11

    Invitée de l'émission de Sam Zirah, En Toute Intimité, Tanya ancienne candidate de la onzième saison de Secret Story s'est confiée sur les coulisses de son édition.

  • États-Unis: les images spectaculaires des tornades meurtrières qui ont frappé le sud du pays

    Selon un dernier bilan, au moins 19 personnes ont été tuées dans les tornades et tempêtes qui ont parcouru le sud des États-Unis dans la nuit de samedi à dimanche.

  • Les gouttes de Dieu - 27 mai

    La série Les gouttes de Dieu démarre ce lundi 27 mai à 21h10 sur France 2. Télé-Loisirs vous dévoile où ce drame captivant se déroulant dans l'univers du vin a été tourné...

  • Dans le Maine-et-Loire, une professeure attaquée à l’arme blanche dans sa classe par un lycéen de 18 ans

    Une enseignante du lycée de l’Hyrôme, à Chemillé-en-Anjou, a été attaquée à l’arme blanche par son élève en plein cours. Sa vie n’est pas en danger.

  • VOICI - Bande annonce Les apprentis champions

    W9 s'apprête à dévoiler sa nouvelle émission de téléréalité : Les Apprentis champions. A quelques heures du lancement, ce lundi 27 mai, Simon Castaldi s'est confié à Voici sur les conditions de tournage très difficiles qui l'ont mené à faire une entorse au règlement.

  • Décryptés par les scientifiques, les gémissements des chiots sont porteurs d'étonnantes informations

    Grâce à des analyses acoustiques, des chercheurs français ont révélé les multiples informations transmises par les gémissements des chiots.

  • L'aide humanitaire en dix questions

    La multiplication des crises et des conflits dans le monde ainsi que les catastrophes environnementales liées au changement climatique accroissent les besoins en aide humanitaire. Comment fonctionne la solidarité internationale d’urgence pour porter secours aux populations ? Quels sont les principaux acteurs capables de déployer rapidement des moyens humains et matériels sur le terrain ? Leur indépendance et leur intégrité sont-elles garanties ? Éléments de réponse. Qui fut Henry Dunant ?Le 24 j