Immobilier : Quelles sont les dix villes où les prix ont le plus augmenté ce trimestre ?

© Cavan Images / Getty Images

En collaboration avec le réseau d’agences Guy Hoquet, « Capital » a dressé un palmarès des communes devenues récemment les plus chères de France.

L’inflation sévira donc jusqu’au marché de l’immobilier. C’est le réseau d’agences Guy Hoquet qui, dans une étude récente sur l’ancien, a constaté que les tarifs moyens avaient augmenté de 6,7% (appartements et maisons confondus) au deuxième trimestre 2022 par rapport à la même période l’année dernière. Quand bien même les prix restent à peu près constants sur les trois derniers mois à l’échelle nationale (+ 1,7% en moyenne), certaines villes ont vu leurs tarifs grimper en flèche. Passage en revue des communes les plus touchées par cette hausse phénoménale.

À lire aussi >> Inflation : les projets immobiliers des Français retardés

La localisation des membres du top semble jouer, forcément : les cinq premières sont des villes situées sur le littoral, plus particulièrement sur la mer Méditerranée. Nice rafle la mise avec une augmentation de 11 % de ses prix ce trimestre, le tarif moyen atteignant les 6 447 euros au mètre carré. Ajaccio n’est pas en reste (+ 10,1 %), suivie par Perpignan (+ 7,4 %), Marseille (+ 7,3 %) et Avignon (+ 5,9 %).

Les villes moyenne en recul, la maison grande gagnante

Deuxième tendance : les villes moyennes ne sont plus aussi attractives qu’avant. Limoges, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble et Caen présentent notamment des chiffres au mètre carré en recul par rapport à l’année dernière. Exception qui confirme la règle, Annecy, municipalité savoyarde en vogue, connaît des tarifs en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles