Publicité

Insuffisance rénale : quel régime alimentaire adopter ? Un néphrologue répond

"Les deux causes principales de maladie rénale actuellement sont l’hypertension artérielle et le diabète et en corollaire de celui-ci l’obésité", informe le Pr Patrick Rossignol, Néphrologue, chef du service de Spécialités médicales - Néphrologie-hémodialyse au Centre Hospitalier Princesse Grace (CHPG) à Monaco, et coordonnateur du réseau FCRIN INI-CRCT. Il ajoute qu’une personne obèse a plus de risques d’aggraver sa maladie rénale quelle que soit la cause de celle-ci. C’est pourquoi la prise en charge de l’insuffisance rénale comprend des mesures alimentaires pour diminuer le surpoids ainsi que des règles diététiques plus spécifiques.

La prévention des complications de l’insuffisance rénale chronique, notamment cardiovasculaires, passe par un taux de LDL cholestérol (le « mauvais » cholestérol) inférieur à 0.7g/litre voire 0.55 g/l en fonction du niveau de risque cardiovasculaire. Pour cela, il convient de diminuer la consommation de graisses et surtout de graisses saturées. Des thérapeutiques médicamenteuses additonnelles sont le plus souvent indispensables à l’atteinte de ces cibles.

L’hypertension artérielle est un facteur de risque d’insuffisance rénale chronique, et à l’inverse, on développe souvent une hypertension artérielle quand on a de l’insuffisance rénale chronique. "Un des liens entre hypertension et alimentation est la consommation de sel", indique le Pr Rossignol. Une personne hypertendue devrait consommer 6 g de sel par jour en moyenne or la moyenne en France (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite