Publicité

Intoxications alimentaires : quels sont les aliments à risque et les bons gestes à adopter ?

Les intoxications alimentaires surviennent lors de la consommation d'aliments contaminés par des bactéries, virus, parasites ou toxines. 500.000 cas et 50 décès par an sont dus au Campylobacter et 200.000 cas et 50 décès par an à la Salmonelle. 1,5 millions d’infections intestinales sont dues, chaque année, à des aliments. Prévenir ces intoxications implique des pratiques d'hygiène strictes dans la préparation et la conservation des aliments, ainsi qu'une attention particulière à la fraîcheur et à la qualité des produits consommés.

Les intestins des bovins renferment de nombreuses bactéries. Quand on découpe l’animal, ces bactéries peuvent se retrouver sur la surface des morceaux de viande, mais la cuisson permet de les détruire. La viande hachée est plus problématique car le hachage intègre ses bactéries à l’intérieur du morceau. Raison pour laquelle le tartare et le steak haché saignant sont déconseillés aux personnes fragiles comme les femmes enceintes et les jeunes enfants."L'Escherichia coli peut entraîner chez les jeunes enfants une complication rénale grave appelée syndrome hémolytique et urémique" précise le Pr Laurent Beaugerie.

Les bons gestes : respecter la chaîne du froid et cuire la viande à cœur (au moins 60°C) pour les personnes fragiles.

Les œufs de poule sortent par le même orifice que les selles, il peut donc y avoir des germes sur les coquilles, notamment les salmonelles. Celles-ci sont le plus souvent responsables de gastro-entérites mais peuvent entraîner des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite