Publicité

« J’étais complexée » : Virginie Efira se confie sur ses débuts au cinéma

Interviewée par le magazine « Society », Virginie Efira, qui a récemment reçu un César, est revenue sur le début de sa carrière.

Virginie Efira complexée à ses débuts ? Ce jeudi 29 février, l’actrice évoquait sans filtre ses rôles à l’écran dans un entretien avec « Society ». C’est à l’occasion de cette interview qu’elle se confie sur certains de ses complexes alors qu’elle obtenait ses premiers rôles pour le grand écran. Des scénarios qui, selon elle, se ressemblaient et correspondaient à des personnages de comédies romantiques. Elle dévoile : « Pendant longtemps, j'étais complexée parce que j'avais l'impression que je projetais quelque chose de très "bonne santé" et je pensais que ça allait m'empêcher d'avoir des rôles intéressants », explique-t-elle avant d’ajouter : « C'était sans doute dû à ma morphologie, à mon passé de télévision, à une manière de se présenter au monde, une forme de politesse souriante. »

Lire aussi :  Couple de légende : Virginie Efira et Niels Schneider, éblouissant tandem

Une rencontre déclic !

C’est lors d’une première collaboration pour le film « Victoria » que la mère du petit Hiro rencontre Justine Triet. « C’est devenu plus qu’une amie. C’est quelqu’un qui grâce au film qu’on a fait ensemble, « Victoria », on s’est rencontrées et c’est quelqu’un qui a un peu changé ma vie », livrait-elle à « Non Stop People » en 2019.

Lire aussi :  Virginie Efira maman : ses rares confidences sur son fils

Dans son entretien avec « Society », Virginie Efira révèle l’impact des mots de la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi