Publicité

"J'ai été volée à la naissance" : Rozenn livre un témoignage poignant sur ce "crime" dont elle a été victime bébé

"Le secret cachait un crime". C'est avec ces mots qu'a débuté le témoignage de Rozenn, invitée de Faustine Bollaert dans Ça commence aujourd'hui sur France 2, mercredi 31 janvier 2024. Cette femme, aujourd'hui âgée de 64 ans, est venue témoigner sur le plateau de son passé douloureux. "Vous avez découvert que vos parents n'étaient pas vos parents. Vous aviez une quarantaine d'années", a lancé l'animatrice préférée des Français. "J'ai été volé à ma naissance, enfin, même avant ma naissance", a répondu l'invitée, qui a d'ailleurs écrit un livre sur son histoire extraordinaire, Un nom pour renaître (Le Cherche Midi, 2009), avant d'expliquer être née en 1960 dans "une situation un peu difficile à l'époque". Sa mère biologique, alors enceinte mais non mariée, était atteinte de la tuberculose. Au cours de sa convalescence, elle a confié son nouveau-né à une religieuse qui lui avait promis de lui trouver une "marraine" pour s'occuper d'elle temporairement, sans avoir qu'elle n'allait jamais la retrouver.

Après un séjour dans un sanatorium afin de se soigner, la mère biologique de Rozennn est finalement revenue chercher sa fille chez la "marraine", selon l'accord prévu avec les religieuses, lors son accouchement à l'hôpital de la Pitié-Salpetrière à Paris. Or, comme l'explique Rozenn, elle se serait vue répondre par celle qui avait pris soin du nourrisson "les yeux dans les yeux 'ah mais non, moi je l'ai reconnue. C'est ma fille maintenant, je ne vous la rends pas'". Une procédure de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite