Jean-Paul Guerlain : sa compagne condamnée pour “violences volontaires sur personne vulnérable”

RINDOFF-GUIREC / BESTIMAGE

Jeudi 12 janvier 2023, selon des faits rapportés par Le Parisien le lundi 16 janvier 2023, Christina Kragh Michelsen, compagne de Jean-Paul Guerlain, a été reconnue coupable pour "violences volontaires sur personne vulnérable". Elle est officiellement condamnée à 4 mois de prison avec sursis.

Le verdict est tombé. Lundi 16 janvier 2023, selon des faits rapportés par Le Parisien, Christina Kragh Michelsen, compagne du célèbre parfumeur Jean-Paul Guerlain, a été condamnée pour "violences volontaires sur personne vulnérable" par la Cour d'Appel de Versailles, jeudi 12 janvier 2023. Elle a également été reconnue coupable pour d'autres peines, notamment pour "harcèlement moral" à l'égard d'une assistante de vie de la famille. Officiellement condamnée à 4 mois de prison avec sursis, la concubine de l'ancien dirigeant de l'entreprise Guerlain doit aussi verser 3.000 euros de dommages et intérêts. Pour rappel, c'est à la suite d'une investigation par les forces de l'ordre durant l'année 2018 que le ministère public de Versailles avait décidé d'engager des poursuites auprès de Christina Kragh Michelsen. Elle était déjà soupçonnée de maltraiter son époux, atteint de la maladie d'Alzheimer.

Me Pascal Koerfer, avocat de Stéphane Guerlain, fils et tuteur officiel de Jean-Paul Guerlain, estime que la famille peut être soulagée. Selon ses dires, la haute juridiction a pris la bonne décision. "C'est un apaisement pour mon client. Cela fait plus de dix ans qu’il se bat. Les maltraitances subies par son père sont enfin reconnues par la justice." Du côté de la défense, l'ambiance reste différente. Me Frédéric Bélot, avocat de la partie adverse, a dénoncé une décision de la Cour d'Appel injuste et "excessive". Il a souhaité partager sa déception auprès des journalistes du Parisien. "On (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - "Il veut encore ma mort" : victime de violences conjugales pendant 25 ans, Anne témoigne