Jennifer Aniston : à la recherche du grand amour ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors de son passage dans le podcast « Lunch with Bruce », de SiriusXM, Jennifer Aniston s’est confiée, lundi 27 septembre, sur sa vie amoureuse et a révélé ce qu’elle recherchait chez un homme.

Trois ans après sa séparation avec son ex-mari Justin Theroux, Jennifer Aniston est prête à s’ouvrir de nouveau à l’amour. Lundi 27 septembre, l’actrice a participé à un épisode pour le podcast « Lunch with Bruce », de Sirius XM. Lors de cette entrevue, la comédienne de 52 ans s’est livrée à l’animateur Bruce Bozzi, sur sa vie amoureuse mais aussi sur ce qu’elle recherchait chez son partenaire. Si pour l’heure, la pandémie de coronavirus a mis un coup d’arrêt à toute tentative éventuelle de vie amoureuse, Jennifer Aniston s’est dite prête à se remettre en couple. 

« Je pense qu’il est temps »

« Personne d’important n’a encore retenu mon attention, mais je pense qu’il est temps. Je pense que je suis prête à partager avec quelqu’un », s’est confiée l’actrice. Elle reconnait toutefois apprécier sa vie de célibataire. « Je n’ai pas voulu sortir avec quelqu’un pendant longtemps et j’ai vraiment aimé être ma propre femme sans faire partie d’un couple », a expliqué Jennifer Aniston. « J’ai été en couple depuis que j’ai 20 ans, donc il y a quelque chose de vraiment agréable à prendre le temps », a-t-elle ajouté.

L’actrice s’est montrée plutôt mitigée concernant les applications de rencontre, convaincue qu’elle devrait trouver l’amour en personne et non virtuellement. « Je suis une fille de la vieille école », a-t-elle plaisanté. Elle a également souligné qu’une forte alchimie est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles