Publicité

Un juge a ordonné à Cher de trouver un accord avec son fils

Cher doit trouver un accord dans sa bataille pour la tutelle de son fils.

La demande de la chanteuse pour une mise sous tutelle des finances de son fils Elijah Blue Allman a été rejetée en janvier, mais un délai de trois mois leur a été accordé pour tenter de parvenir à un accord en dehors du tribunal.

Cher, 77 ans, avait initialement demandé qu'on lui accorde une tutelle sur les finances d'Elijah Blue Allman en décembre 2023, arguant, par l'intermédiaire de ses avocats, qu'elle « craignait que son fils ne soit plus en vie dans l'année » si on lui laissait le contrôle de son argent. En effet, selon ses avocats, M. Allman, 47 ans, a un « passé de toxicomane » et un diagnostic de « trouble schizoaffectif ». Toutefois, cette demande a été rejetée, car Elijah Blue Allman a fait parvenir au tribunal un test de dépistage de drogues sans aucune trace de stupéfiants et semble avoir géré ses finances avec efficacité. Ses avocats ont déclaré cette semaine qu'ils pensaient que Cher avait l'intention de faire traîner la procédure jusqu'à ce qu'il n'ait plus les moyens de se payer une défense.

« Nous craignons qu'il s'agisse d'une tentative de faire durer cette affaire jusqu'à ce que M. Allman se retrouve à sec », a déclaré Steven Bremer, l'avocat de M. Allman, le 6 mars.

Il a ajouté, pessimiste, qu'il ne voyait pas comment les deux parties pourraient parvenir à un accord indépendamment l'une de l'autre. « Il ne s'agit pas d'une affaire de droit de la famille où plusieurs questions doivent être résolues, a-t-il déclaré. Il n'y a qu'une seule question, celle de la tutelle de mon client (...) Je ne suis pas certain que nous puissions trouver un terrain d'entente. »