Kératocône : quelle est la maladie dont souffre Camille Combal ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Getty
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le jeudi 19 août 2021, Camille Combal a confié dans les colonnes de l'Équipe avoir reçu une greffe. L'animateur phare de TF1 s'est confié sur la maladie dégénérative dont il est atteint. 

Discret, Camille Combal a accepté de se confier sur sa vie privée dans les colonnes de l’Équipe, le jeudi 19 août 2021. L’animateur de TF1, qui n’en révèle que très peu sur ses habitudes loin des plateaux de télé, est revenu sur la maladie génétique dégénérative "assez répandue" dont il souffre : la kératocône. Un trouble qui l’a contraint à modifier son hygiène de vie. "Désormais, sans trop y penser, je prends davantage soin de mon corps. Je m'entretiens trois à quatre fois par semaine avec de la course ou du fitness. C'est plus cardio que muscu. J'ai une bonne hygiène de vie avec une alimentation saine, même si je ne pèse pas encore le nombre d'amandes que je dois manger", a expliqué le présentateur de 39 ans.

Vidéo. (Re)découvrez le parcours de Camille Combal

Camille Combal a reçu une greffe

Quant à la Kératocône, qui atteint ses cornées en leur donnant une forme conique très irrégulière et amincie au lieu d’une forme sphérique, il a déclaré : "Mes deux cornées sont convexes, il faut les remplacer par des greffes. Un oeil est déjà opéré et je ferai prochainement le second". Avant de poursuivre : "Quand tu es greffé, tu passes un an sans sport pour que ton oeil cicatrise bien. Je me suis aussi engagé à ne pas pratiquer de disciplines extrêmes ou violentes. Quelqu'un m'a donné un morceau de lui, je dois respecter ce geste".

Une maladie qui débute à l'adolescence

Ce trouble toucherait une personne sur 2000 et une sur 500, selon le Centre national de référence du kératocône*. Celle-ci apparaît habituellement à l’adolescence avec une progression variable selon les personnes. Ses causes sont encore mal connues et peuvent aller du facteur héréditaire à d’autres problèmes de santé comme une maladie générale du collagène, ou encore le frottement régulier des yeux, entre autres. Ses premiers symptômes sont bien souvent la myopie ou l’astigmatisme, une fatigue visuelle ou encore des maux de tête ou une sensibilité à la lumière. S’il n’existe pas de prévention pour son apparition et son évolution, le port de lentilles et de lunettes sont les principaux traitements avant l’opération de la cornée. Pour une minorité de patients, “seule une greffe de cornée est capable de restaurer une vision acceptable” précise le site orpha.net.

À lire aussi :

>> La péri-ménopause : quel est ce trouble bouleversant que vit Emma Bunton comme de nombreuses autres femmes ?

>> EnjoyPhoenix souffre du syndrome des ovaires polykystiques : qu'est-ce que c'est ?

>> Camille Combal dévoile sa technique de drague... qui n'a jamais marché !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles