L’épilation au fil : qu’est-ce que ça change ?

La Rédaction

Aussi appelée épilation indienne, turque ou libanaise, l’épilation au fil est une technique ancestrale devenue en peu de temps l’une des méthodes phares dans la sphère beauté occidentale. Johanna Alini, fondatrice des « Jardins de Nana » et spécialiste de l’épilation au fil, nous a aidé à y voir plus clair.

L’épilation au fil, comment ça marche

Emprisonnés entre deux fils en coton fins mais très résistants, les poils sont arrachés avec leur bulbe. La praticienne exécute un mouvement précis avec sa main afin d’augmenter la torsion des fils et de retirer le poil jusqu’à la racine pour éviter que celui-ci ne casse et assurer un résultat irréprochable. Cette technique permet, si elle est pratiquée par une personne bien formée, de retirer une bande entière de poils avec une extrême précision.

L’épilation au fil, c’est pour qui

L’épilation au fil est très prisée par les femmes mais aussi beaucoup par les hommes qui sont de plus en plus nombreux à choisir cette technique pour redessiner la ligne de leur barbe et retirer les poils disgracieux qui poussent trop haut sur les joues.

Pour quelles zones ?

Pratiquée sur l’ensemble du corps dans certains pays d’Orient, l’épilation au fil concerne en Occident uniquement les différentes parties du visage comme le menton, les joues, les pommettes, l' épilation des sourcils ou la lèvre supérieure. Épiler des zones plus larges serait en effet trop fastidieux avec cette méthode qui nécessite beaucoup de temps.

L’épilation au fil : ça fait mal ?

Si la technique paraît impressionnante, l’épilation au fil n’est pas plus douloureuse que la cire. Pour certaines personnes, elle est même moins désagréable que l’utilisation de la pince à épiler. Bien sûr, tout est une question de sensibilité...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi