Lââm en deuil : qui était son mari, Robert Suber ?

·3 min de lecture
PARIS, FRANCE - DECEMBER 04: Singer Laam and her husband Robert Suber, who celebrate their 22 years of marriage this year, attend the Alex Lutz's concert with the Group of singer Guy Jamet, which he played in the movie "Guy", at Bobino on December 04, 2018 in Paris, France. (Photo by Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images)

La chanteuse Lââm est en deuil. Ce mardi 2 novembre 2021, dans la soirée, elle a annoncé la triste nouvelle : son compagnon depuis 25 ans déjà, le DJ Robert Suber, a succombé à un cancer du pancréas.

Il y a quelques semaines, Lââm faisait son grand retour sur le devant de la scène en participant à Danse avec les Stars, même si elle a rapidement été éliminée de la compétition. Dans cette aventure, elle avait bien évidemment reçu le soutien de son mari, Robert Suber. Ce dernier était son pilier depuis déjà 25 ans. Mais ce que le grand public ignorait, c'est que ce dernier était gravement malade. Il a succombé à un cancer du pancréas.

Il était l'homme de sa vie

Lââm a toujours été une femme fidèle en amour. Elle fréquentait son époux depuis le début des années 90, époque à laquelle elle a connu la gloire avec sa reprise de Je veux chanter pour ceux. Elle chanteuse, lui DJ, leur amour de la musique les a très vite rapprochés, et les deux artistes se sont unis en 1996. Quelques années plus tard, elle confiait au magazine Closer que leur amour était plus fort que jamais : "Il a de l'humour, il est beau... Des hommes fidèles et honnêtes comme lui, il n'y en a pas beaucoup. Je ne pourrais pas vivre sans lui. Cela fait douze ans que nous sommes mariés et nous sommes toujours aussi amoureux."

Son homme l'a toujours soutenue dans ses projets, quels qu'ils soient, même lorsque sa carrière musicale a commencé à connaître des difficultés : "70 % de mon succès, c'est à lui que je le dois. Ma réussite, c'est sa réussite." En effet, son mari était spécialisé dans les animations musicales et l'événementiel, et il l'aidait à gérer ses nombreux concerts et autres galas.

Une famille à eux deux

Lââm et Robert Suber n'ont jamais eu d'enfant. Pas par contrainte, mais par choix, ainsi que l'a expliqué la chanteuse à Non Stop People en 2018 : "Jamais. Je ne veux pas d’enfant. (…) J’adore les enfants mais je trouve qu’il faut avoir du courage pour en faire aujourd’hui. Il y a tellement d’enfants malheureux que je préfère m’occuper d’enfants malheureux." Les deux amoureux, fusionnels, se suffisaient à eux-mêmes et n'hésitaient pas à étaler leur amour au grand jour. Très active sur les réseaux sociaux, Lââm publiait régulièrement des photos de son amoureux, accompagnées de longues déclarations au sujet de "l'homme de (sa) vie".

Il y a quelques semaines, lors de la conférence de presse de Danse avec les Stars, la chanteuse nous confiait qu'elle avait certes accepté de participer à la compétition, mais qu'elle devait faire très attention, compte tenu de la situation sanitaire. "Il est hors de question que je ramène le Covid à la maison. Mon mari n'a plus 20 ans. Alors quand je suis dans une salle avec d'autres gens comme aujourd'hui, je ne retire pas mon masque, pas même pour boire une gorgée de café."

Un cancer du pancréas fulgurant

Savait-elle déjà à l'époque que son mari était malade ? A priori non, puisque selon les publications de sa veuve, Robert Suber n'avait découvert son cancer que quelques semaines plus tôt. "Mon mari a souffert le martyr d'un cancer du pancréas, à vomir ses excréments pendant 26 jours dans de terribles souffrances, horribles, à attendre sa mort tout maigre. Je l'ai vu mourir devant moi, impuissante", a-t-elle raconté sur Instagram.

Ce matin, elle a rendu un nouvel hommage à celui qui partageait sa vie depuis si longtemps : "J'ai tout perdu. Repose en paix, l'amour de ma vie. Suber forever."

A LIRE AUSSI

>> Lââm en deuil : la chanteuse annonce la mort de son mari Robert Suber

>> Mort du mari de Lââm : Maxime Dereymez, son partenaire de Danse avec les stars, brise le silence

>> Lââm en deuil : elle révèle de quoi son mari Robert Suber est mort

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles