Lady Diana : la nouvelle vie de Trevor Rees-Jones, seul survivant de son accident tragique

©PA Photos/ABACA

Le 31 août 1997, la princesse Diana décédait dans un accident de voiture à Paris.

C’est un anniversaire tragique qu’il va bientôt falloir commémorer. Le 31 août 1997, la princesse Diana perdait la vie dans un accident de voiture survenu sous le pont de l’Alma à Paris. Morte à 36 ans, Lady Di laissait derrière elle ses deux fils : le prince William et le prince Harry, âgés de 15 et 12 ans à l’époque.

Écoutez notre podcast sur le destin de Camila Parker Bowles, femme du prince Charles

À ses côtés dans la voiture ce jour-là, son compagnon de l’époque, Dodi Al-Fayed, et son chauffeur, Henri Paul, qui n’ont pas survécu. Mais également le garde du corps de la princesse, Trevor Rees-Jones, seul survivant miraculé de cette nuit tragique. Plongé dans un coma artificiel pendant plus de dix jours après l’accident, il s’était réveillé avec d’importantes pertes de mémoire.

Diana’s bodyguard, 54, pictured for the first time in five years still bearing scars of the crash that killed princess https://t.co/0JKC39NpFx

— Daily Mail Online (@MailOnline) August 22, 2022

Une vie calme, loin des paillettes

Depuis, c’est loin de la vie publique que l’ancien garde du corps de l’ex-épouse du prince Charles s’est reconstruit. D’abord physiquement, avec des opérations physiques qui lui ont laissé des cicatrices faciales à vie. Mais surtout mentalement, en s’éloignant de la vie publique. Après avoir quitté son poste à Buckingham Palace, Trevor Rees-Jones a d’abord rejoint le département du maintien de la paix des...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi