Publicité

Lady Diana piégée pour sa célèbre interview à la BBC : son frère Charles Spencer en quête de vérité, ces 3.000 e-mails au cœur du scandale

Trente ans ont passé mais le souvenir est éternel au Royaume-Uni. Le 31 août 1995, Martin Bashir est entré dans l'Histoire pour avoir mené l'interview de Lady Diana, ex-femme de Charles III et ex-belle-fille d'Elizabeth II. Un entretien explosif diffusé dans l'émission Panorama de la BBC, dans lequel l'ex-princesse de Galles, tuée dans un accident de voiture à Paris en août 1997, revient notamment sur son mariage à "trois" avec le désormais roi et son épouse Camilla. Mais en 2020, on apprenait que Diana Spencer avait été trompée, au moyen de documents falsifiés, pour accepter d'être interviewée. Le présentateur avait montré à Charles Spencer de faux relevés de compte censés prouver que les services de la sécurité étaient rémunérés pour espionner sa sœur. Une manière pour l'intervieweur d'entrer en contact avec elle et gagner sa confiance, ce dont il s'est excusé, reconnaissant "une chose stupide à faire". Mais cette affaire continue d'embarrasser la BBC, accusée de vouloir cacher la vérité, et qui a dû récemment transmettre à la justice des documents sensibles.

Comme le rapporte Le Parisien, 3.288 e-mails internes datés de 2020 entre les dirigeants de la BBC auraient été dévoilés avec de nombreux passages "caviardés" (barrés au feutre noir). Comme pour dissimuler les informations compromettantes pour le groupe audiovisuel public anglais. En coulisse, le frère de Diana mène son combat pour la vérité devant les tribunaux, lui qui a été accusé d'avoir lui-même fourni à Martin Bashir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite