Publicité

Laine, mohair : les matières qui grattent (et qu'il vaut mieux éviter en cas de peau sensible)

La laine de mouton comporte des fibres épaisses, un peu rêches et lourdes. Son énorme avantage : cette matière tient chaud, et vous protège de l’humidité. C’est le cas par exemple d’un manteau ou d’une cape en laine. En revanche, lorsqu’il s’agit de porter la laine à fleur de peau avec un pull, les choses se compliquent… Cette fibre épaisse peut être irritante pour la peau. La solution : fuyez les pulls 100 % laine et optez pour les mélanges de matières, pour un pull doux et agréable à porter. Cela permet d’allier les caractéristiques chaudes et isolantes des fibres animales (laine) avec les propriétés douces et non irritantes des fibres plus modernes. C’est le cas par exemple de la laine mélangée à la soie, ou la laine en fibre synthétique garantie 100 % sans démangeaison en cas de contact direct avec la peau. Pour les amoureux des fibres naturelles donc, le mélange de laine naturelle et synthétique est une solution. Vous avez l’aspect et la chaleur d’un pull en laine allié à une très grande douceur. Exit les problèmes de pulls qui grattent et de peau irritée. Pensez-y également pour tous les accessoires en contact direct avec la peau comme les écharpes, les gants ou les chaussettes.

Si le sous-pull reste une solution rapide bien utile certains jours, tous les modèles ne se prêtent pas avec autant d’aisance au jeu des superpositions. Pas question pour autant de faire l’impasse sur vos gros pulls en mohair préférés de la saison. Pour s’emmitoufler avec style, il existe une solution (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite