Carole Bouquet se remémore sa passion pour Jean-Pierre Rassam, son ex-compagnon mort d'un empoisonnement

Veeren -Christophe Clovis / Bestimage

Carole Bouquet est de retour sur les planches. Du 15 septembre au 12 octobre, sur la scène de La Scala, la comédienne interprète Bérénice, de la tragédie éponyme de Jean Racine. À cette occasion, la comédienne de 65 ans a accordé une interview au quotidien Le Monde, le samedi 3 septembre 2022. Le journal s’est intéressé à la vie privée de Carole Bouquet, habituellement discrète sur sa famille. Elle se remémore sa rencontre avec Jean-Pierre Rassam. "Jean-Pierre est arrivé, il marchait comme Charlie Chaplin et parlait sans s’arrêter. Dès qu’il est entré, je l’ai aimé", raconte-t-elle dans les pages du quotidien. Pour rappel, le producteur était aussi connu pour ses excès, notamment avec la drogue, l’héroïne en particulier. À tout juste 43 ans, Jean-Pierre Rassam décédera d’un empoisonnement, le 28 janvier 1985. "Ma vie, ce jour-là, a basculé. Longtemps, j’ai été incapable de parler de sa mort, je ne trouvais pas les mots", confie Carole Bouquet, qui s'est longuement confiée sur l'abandon de sa mère, dès son plus jeune âge.

Dans les pages du quotidien Le Monde, Carole Bouquet se souvient de sa passion pour Jean-Pierre Rassam. En effet, la comédienne confie avoir été "éblouie par l’intelligence de cet homme, sa drôlerie". Quoi qu’il en soit, Carole Bouquet connaissait les travers du producteur. "Moi, je fondais déjà d’amour pour lui", rétorque celle qui a été critiquée pour avoir assisté à une corrida. De leur union, naîtra Dimitri, en 1981. Tout comme son père, le fils de Carole (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite