Le "caspering" est-il le nouveau "ghosting" ?

Le "caspering" est-il le nouveau "ghosting" ?

Décidément, les tendances en termes de relations amoureuses se suivent et se ressemblent étrangement. Alors que le ghosting, ou l'art de disparaître de la vie de quelqu'un sans donner de nouvelles ni même mettre fin à la relation, est de plus en plus répandu, une autre pratique similaire fait son apparition : le caspering, inspirée par Casper le gentil fantôme. Mais, en quoi cela consiste-t-il au juste ?

Breadcrumbing, serendipidating, goshting... Les anglicismes en "ing" sont nombreux dans le monde des relations amoureuses, et n'en déplaisent aux puristes de la langue française, un nouveau terme commence à gagner en popularité : le caspering. Avec un nom pareil, vous l'aurez compris, il y a un rapport avec Casper le gentil fantôme, et l'art de disparaître petit à petit d'une relation, mais pas de façon aussi abrupte qu'avec le ghosting. Ici, la douceur et la gentillesse sont au contraire au rendez-vous. Ou tout du moins, en apparence...

Le caspering, ou l'art de se faire passer pour le gentil

Dans le cas du caspering, ainsi que l'explique le site américain HelloGiggles, premier à mentionner le terme, pas question de disparaître totalement et brusquement de la vie d'une personne avec qui vous entreteniez un flirt, une amitié ou bien une relation amoureuse. Plutôt que d'ignorer les messages de votre interlocuteur, vous le laissez mariner quelques heures, pour donner une réponse vague mais amicale, à grand renfort d'emojis. Une proposition de sortie ? Vous exprimez votre intérêt, mais finissez pas trouver une excuse pour ne pas y aller.

En apparence, on pourrait croire que vous voulez garder la personne sous le coude, au cas où vous ne trouveriez pas mieux. La réalité est bien plus insidieuse puisque les personnes qui le pratiquent veulent se donner le beau rôle. Elles ne veulent pas rompre de façon abrupte, ni disparaître sans donner de nouvelles. Du coup, elles préfèrent donner de fausses idées à leur interlocuteur, lui faisant croire que tout est possible, jouant sur sa gentillesse de l'autre et entretenant de faux espoirs. Un processus quelque peu cruel, en somme.

Bien sûr, personne ne veut avoir le rôle du méchant dans une relation, mais parfois, la meilleure chose à faire est d'être honnête. Vous n'êtes pas intéressé par quelqu'un ? Dites-le lui clairement, cela fera gagner du temps à tout le monde, et cela vous permettra de passer plus rapidement, sans reste de bagage émotionnel...

A LIRE AUSSI

Pourquoi vous ne devriez pas dire à votre partenaire que vous l’avez trompé

Oui, les femmes aussi aiment les films pornographiques

Pornophonie ou porno sonore : et si le porno qui s’écoute était plus jouissif qu’un film X ?