Le prince Harry était féministe bien avant de rencontrer Meghan Markle

Le duc et la duchesse de Sussex sont indéniablement devenus des grands supporters de l’autonomisation des femmes et des droits de la femme.

Harry a notamment fièrement déclaré ‘je suis un féministe’ lors d’une visite conjointe à Merseyside plus tôt dans l’année. Certains commentateurs avaient alors évoqué l’influence potentielle de Meghan, réputée se battre pour l’égalité des sexes.

Mais, même si Meghan attire l’attention sur les droits de la femme depuis qu’elle fait partie de la famille royale, Harry adressait déjà ces mêmes problèmes avant même d’avoir rencontré la future duchesse de Sussex.

En mars 2016, juste avant de rencontrer Meghan, Harry a participé à une visite de 4 jours au Népal. Il était notamment présent au ‘Nepal Girl Summit’ (Sommet pour les filles au Népal) à Katmandou.

Le prince Harry s’exprime lors du ‘Nepal Girl Summit’ en mars 2016 [Photo: Getty]

Le prince a donné un beau discours et a mentionné qu’il était crucial d’admettre “qu’il y avait bien trop d’obstacles entre les filles et les opportunités qu’elles méritent”.

Il a évoqué les défis auxquels les jeunes femmes font face, surtout dans les communautés rurales, et pourquoi l’attitude de tout le monde devait changer afin que justice et égalité soient accessibles pour tous.

Harry a ainsi précisé : “On ne peut pas débloquer ces opportunités pour les jeunes femmes et les jeunes filles sans transformer l’état d’esprit de toutes les familles et communautés. Pour réaliser cela, on ne peut pas uniquement demander aux femmes de se battre pour les filles”.

Le futur papa a également soutenu le mouvement pour l’égalité des sexes de l’ONU, HeForShe, en 2014 en confiant : “les vrais hommes traitent les femmes avec dignité et leur accordent le respect qu’elles méritent”.


“Les vrais hommes traitent les femmes avec dignité et leur accordent le respect qu’elles méritent” – le prince Harry #HeForShe

L’experte de la famille royale Roya Nikkhah confie que Harry soutient également le féminisme dans la manière dont il laisse sa femme prendre les devants.

Roya Nikkhah, correspondante royale pour le Sunday Times, a confié à ‘The Royal Box’ de Yahoo UK : “On le constate surtout dans la manière dont il soutient Meghan… Il semble, pour le moment, très heureux de la laisser sur le devant de la scène, comme le fait souvent William lors d’événements conjoints avec Kate”.

“Nous savons parfaitement que son père avait des difficultés à gérer cela avec Diana”.

“Harry est très fier d’elle et de sa popularité lorsqu’ils voyagent”.

Harry et Meghan au pensionnat ‘Education for All’ à Asni au Maroc [Photo: Getty]

De nombreuses personnes assistent Meghan afin qu’elle aide la famille royale à se battre pour les droits des femmes, mais il est important de ne pas sous-estimer le soutien qu’elle va recevoir de la part de son mari.

Ils se sont également rendus au Maroc le mois dernier dans le but de soutenir l’éducation des filles. Il se sont ainsi arrêté au pensionnat ‘Education for All’ à Asni et ont rencontré plusieurs jeunes entrepreneurs lors d’un évènement dans les jardins andalous

L’année dernière, Harry a été nommé ‘Commonwealth Youth Ambassador’ (ambassadeur de la jeunesse du Commonwealth). Son rôle consiste à mettre en avant et à soutenir le travail et les aspirations des jeunes du Commonwealth, tout en se penchant sur les défis potentiels.

On peut s’attendre à ce que Harry entreprenne davantage de projets liés à l’éducation des filles au sein du Commonwealth, d’autant que Meghan s’apprête à profiter de son congé maternité après l’arrivée du bébé en avril.

Danielle Stacey