Lea Michele rattrapée par d’anciennes accusations : ce nouveau rôle qui ne passe pas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©Bruce Glikas/GETTY
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lundi 11 juillet, Lea Michele a annoncé avoir décroché le rôle principal de « Funny Girl », reboot de la célèbre comédie musicale deBroadway. Une annonce qui n’a pas plu à son ancienne collègue de « Glee ».

C’est une nouvelle qui n’a pas fait que des heureux. Ce lundi 11 juillet, Lea Michele, connue pour son interprétation de Rachel Berry dans « Glee », a annoncé via Instagram qu’elle ferait bientôt son retour sur les planches de Broadway. En effet, alors que Bernie Fledstein quitte la production du reboot de « Funny Girl », Lea Michele lui succède et interprétera Fanny Brice (rôle précédemment rendue célèbre par Barbra Streisand dans l’adaptation cinématographique de la comédie musicale, en 1968).

View this post on Instagram

Une publication partagée par Lea Michele (@leamichele)

« Un rêve devenu réalité » d’après l’actrice qui s’est empressée d’annoncer la grande nouvelle à ses fans. Mais ce succès à venir a réveillé un souvenir douloureux pour l’une de ses anciennes collègues de « Glee ». Samantha Ware, actrice présente dans la sixième et dernière saison de la série dans le rôle de Jane Hayward, avait côtoyé Lea Michele à l’époque. Et elle n’en avait pas gardé que de bons souvenirs.

Des révélations oubliées ?

C’est après un hommage à George Floyd, en juin 2020, de la part de Lea Michele que tout avait été rendu public. En réponse au « #BlackLivesMatter » publié par la future Fanny Brice, Samantha Ware avait répliqué : « Tu te souviens quand tu as fait de ma première expérience télévisée [Glee] un enfer ? ». Une révélation qui, à l’époque, avait été soutenue...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles