Publicité

“Comme une louve” : 5 bonnes raisons d’aller voir ce film avec Sandrine Bonnaire et Mathilde La Musse

Un film fort et émouvant. De prime abord, le sujet de Comme une louve pourrait rebuter à l’heure où l’on a plutôt envie de se distraire et d’oublier son quotidien. Mais on se laisse vite emporter par l’histoire de Lili (fabuleuse Mathilde La Musse). Le film (1h39), qui sort en salle le 20 septembre 2023, est poignant, plein de tendresse et d’émotions. À voir absolument !

Magali Guérin, surnommée Lili, a 26 ans. Mère célibataire de trois jeunes enfants, elle se bat comme une lionne pour s’en sortir et pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais la tâche n'est pas facile sans logement fixe. Encore plus compliquée lorsque le travail n’est pas stable. Et sans salaire, pas de toit. C’est le serpent qui se mord la queue. Au point d’attirer l’attention des services sociaux. Un jour, Lili, accusée à tort de carences éducatives et de suspicion de maltraitance, se retrouve, contrainte et forcée, de laisser ses enfants à l’assistante sociale qui les place en famille d’accueil. C’est le début d’une bataille infernale pour tenter de les récupérer. Heureusement, elle est entourée par des femmes qui lui apportent une aide précieuse à tout point de vue.

La situation de Lili n’est pas juste une fiction. Elle existe bel et bien en France. Cette histoire est d’ailleurs inspirée de faits réels vécus par Martine, Angélique et Sabrina à qui le film est dédié. Et par tant d’autres femmes encore. Le film évoque ces “familles brisées par des séparations injustes”, comme l’explique la dédicace en fin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite