Lyon : un Iranien se suicide pour dénoncer l’oppression de son pays

Capture d'écran Télématin

C’est un acte désespéré qu’a fait cet Iranien nommé Mohammad Moradi, en se suicidant lundi 26 décembre 2022, comme l’a rapporté Le Progrès, mardi 27 décembre. L’homme de 38 ans s’est jeté dans le Rhône à Lyon, et c’est lundi en fin de journée que son corps a été retrouvé noyé. Dépêchés sur les lieux, les pompiers l’ont ramené sur la berge et ont tenté de le réanimer, mais en vain. Il était déjà tard pour cet Iranien qui a expliqué les motivations de son geste à travers un message vidéo enregistré avant de passer à l’acte. "Quand vous regarderez cette vidéo, je serai mort ", avait-il annoncé avant d’ajouter : "J’ai décidé de me suicider dans le fleuve Rhône, c’est un challenge pour montrer que nous, peuple iranien, nous sommes très fatigués de cette situation". Le trentenaire qui était étudiant en licence d’histoire, travaillait également dans un restaurant, et résidait à Lyon avec son épouse, depuis 2019. Selon une compatriote, Mohammad Moradi avait affirmé dans sa vidéo, "qu’il ne pouvait pas vivre tranquillement, confortablement ici, il était très bien intégré, alors que des Iraniens sont tués à bout portant", comme l’a rapporté l’AFP, le 27 décembre 2022.

Depuis plus de deux mois, l’Iran est secoué par une vague de contestation. Celle-ci est née de la revendication des droits des femmes, après le décès brutal de la jeune Mahsa Amini, qui avait été arrêtée pour avoir porté son voile de manière négligée. Après la mort de cette dernière, c’est une véritable révolution qui s’est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite