"Ma mère m’a mise en laisse" : les étonnantes confidences de Michèle Laroque sur son enfance

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Michèle Laroque a eu une enfance pour le moins originale… Invitée, dimanche 10 juillet 2022, dans Télématin sur France 2 pour faire la promotion de son nouveau film Joyeuse retraite 2, en salles mercredi 13 juillet 2022, la comédienne s’est laissée aller à quelques confidences surprenantes liées au synopsis du film… Dans Joyeuse retraite 2, Philippe (Thierry Lhermitte) et Marilou (Michèle Laroque) partent en vacances au Portugal avec leurs petits-enfants. Au programme : plage et farniente… Mais rien ne va se passer comme prévu. Philippe et Marilou perdent les enfants et ont seulement deux jours pour les retrouver. Cette situation particulièrement angoissante est-elle déjà arrivée à Michèle Laroque ? "Non, ce n'est pas trop arrivé. Heureusement", a confié la mère d'Oriane, née en 1995 du mariage de l'actrice avec le metteur en scène Dominique Deschamps. Avant d'ajouter : "En revanche, moi, ils m'ont perdue souvent mes parents, ma grand-mère qui m'élevait aussi."

Tellement souvent que sa maman a décidé de prendre une mesure radicale : mettre sa fille Michèle… en laisse ! "Ma mère - c'était un peu la mode on va dire -, elle m'a mise en laisse", confie Michèle Laroque dans Télématin. Un souvenir d'enfance qui a fait écho à la jeunesse du présentateur Damien Thévenot : "Moi aussi ! Ma mère me mettait en laisse parce qu'elle me paumait dans les magasins et elle se faisait insulter par les gens qui lui disaient : 'Vous êtes une mère indigne'. Elle me disait : 'Si je ne t'attache pas, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles