Publicité

Maladie d’Alzheimer : les traitements contre la dysfonction érectile pourraient réduire le risque, selon une étude

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative caractérisée par une lente et irréversible dégénérescence des neurones du cerveau, qui entraîne des troubles de la mémoire, de la réalisation de tâches quotidiennes, de l’orientation dans le temps et dans l’espace, ainsi que des fonctions cognitives. Elle représente 80% des cas de démence selon le site de l’Assurance Maladie. Si l'âge et la génétique jouent un rôle majeur, certaines habitudes de vie favorisent également le développement de la maladie, comme la sédentarité, une mauvaise alimentation, une consommation excessive d’alcool, ou encore le tabagisme. Il est donc primordial d’adopter un mode de vie sain pour réduire les risques de souffrir d’Alzheimer. Mais il est également important de détecter les risques tôt afin de mettre en place des comportements et des traitements susceptibles de ralentir la progression du trouble.

Une étude, publiée le 7 février 2024 dans la revue en ligne Neurology, a tenté d’évaluer l’association entre l’utilisation de médicaments contre la dysfonction érectile chez les hommes souffrant de ce trouble, et les risques de développer la maladie d’Alzheimer. L’étude ne prouve pas que ces traitements réduisent le risque d’Alzheimer, mais montre seulement une association. Les médicaments contre les troubles de l’érection, au départ mis au point pour traiter l’hypertension artérielle, agissent en dilatant les vaisseaux sanguins afin de permettre une meilleure circulation du sang.

Ces travaux ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite